Lyon en impose
© AFP

Lyon s'est imposé sur Bastia 5-2 dimanche dans son stade de Gerland, plus difficilement que ne l'indique le score, au terme d'une rencontre de la 11e journée de Ligue 1 terminée à dix par les deux équipes et où trois penalties ont été inscrits.

L'OL, qui compte un match en retard à jouer le 28 novembre à Marseille, remonte sur la 3e marche du podium, avant le match entre Bordeaux et Toulouse en clôture de la journée. Le Sporting, qui était invaincu depuis quatre journées, reste au 12e rang.

Sous une pluie continuelle, l'Olympique lyonnais a pris l'avantage avec un but de Maxime Gonalons qui reprenait un ballon repoussé par le gardien Magno Novaes sur une reprise de la tête de Dejan Lovren à la réception d'un coup franc de Yoann Gourcuff (5).

Alexandre Lacazette portait le score à 2-0 en reprenant, malgré un angle fermé, un centre de Mouhamadou Dabo que Bafétimbi Gomis n'avait pu saisir. Les Bastiais profitait de la faiblesse de la défense lyonnaise pour revenir dans la partie. Wahbi Khazri marquait lui aussi malgré un angle fermé après une intervention de Lovren sur Jérôme Cahuzac (28).

Pris de vitesse par Florian Thauvin, Lovren, encore lui, commettait une faute dans la surface pour laquelle il était exclu avant que Jérôme Rothen ne transforme le penalty (32). En seconde période, l'OL reprenait l'avantage sur un penalty après une faute commise par Fethi Harek sur Lacazette. Harek était à son tour exclu avant que Lisandro ne redonne l'avantage à Lyon (56).

Et dans le temps additionnel, Jimmy Briand ajoutait un 4e but (90+3) après un service de Malbranque lequel portait le score à 5-2 sur un penalty obtenu par Yoann Gourcuff pour une faute de Sambou Yatabaré (90+5)

Gourcuff et Vercoutre en évidence
Malgré ses problèmes défensifs récurrents, l'Olympique lyonnais peut nourrir des satisfactions comme la nouvelle bonne performance de Rémy Vercoutre dans les buts. Celui-ci a maintenu son équipe dans le match quand elle était en difficulté.

Yoann Gourcuff a, de son côté, été très actif pour sa deuxième titularisation de la semaine après deux mois et demi d'absence. Son entente avec Steed Malbranque, lui aussi omniprésent, a été très intéressante et il a été impliqué dans les bonnes actions de l'OL avec notamment un tir terrible sur la barre après lequel Lisandro a marqué un but refusé pour hors-jeu (45+1).

Ainsi, Lacazette échouait devant Novaes après un service du Breton (16) avant que ce dernier n'obtienne un corner sur une reprise consécutive à un centre de Lacazette (18). Enfin, Novaes détournait un coup franc joué par Gourcuff (44) qui échouait encore devant le gardien bastiais en fin de partie (75).

Le Sporting, bien organisé et habile en contre, peut, pour sa part, sans doute regretter d'avoir concédé le 3e but assez tôt en seconde période après avoir su revenir alors qu'il était mené 2-0. Les Insulaires ont manqué l'opportunité de prendre l'avantage, Vercoutre repoussant un tir de Rothen après un centre de la gauche de Khazri (42) avant de s'interposer dans les pieds d'Anthony Modeste (49).