Ligue 1 : Les réactions à chaud
© AFP

La 12ème journée du championnat de France voit Saint-Etienne s'installer sur le podium ce samedi 10 novembre, Valenciennes rester plus que jamais la meilleure attaque hexagonale, tandis que Toulouse a pris l'eau contre Ajaccio. FIFA.com vous livre les réactions des entraineurs de Ligue 1.

Lille 1:0 Brest - Rudi Garcia, entraîneur de Lille 
Il fallait se dire (après Munich) : on a failli mais on est tombé sur l'une des meilleures équipes au monde. Il fallait montrer qu'on avait des ressources morales et surtout vite oublier. Cela aurait pu laisser des traces. Les joueurs ont montré qu'ils avaient gardé confiance, qualité de jeu et détermination. J'attendais une réaction, pour montrer qu'on valait mieux que ce qu'on a fait mercredi. 

Saint-Etienne 2:0 Troyes - Christophe Galtier, entraîneur de Saint-Etienne
Nous sommes sur une bonne série. Il faut continuer mais il ne faut pas être pris par l'enjeu, il faut rester concentré sur le jeu et nos fondamentaux. Il faut continuer à attaquer collectivement sans chercher l'exploit individuel. Il faut conserver l'état d'esprit actuel. Nous sommes troisièmes, c'est mieux d'être là qu'en bas. Il faut en profiter.

Bastia 2:3 Valenciennes - Daniel Sanchez, entraîneur de Valenciennes
Avec trois points pris ce soir cela devient un très bon début de championnat. Il faut toujours se remettre en question et confirmer. Il faudra le refaire dès la semaine prochaine. Revenir de 2 à 1 à 3 buts à 2 face à une très bonne équipe de Bastia, c'est une très grande performance. Mon seul regret est notre manque de confiance pour se mettre à jouer plus rapidement dans nos rencontres. Nous attendons d'être menés au score pour développer notre jeu. Quand on joue vers l'avant en posant le ballon et ayant de bonnes intentions, c'est beaucoup mieux. Je ne vais pas faire la fine bouche ce soir. 

Reims 1:2 Evian-Thonon-Gaillard - Pascal Dupraz, entraîneur d'Evian-TG
Cette victoire soulage tout le club. Je dois féliciter les joueurs, leur victoire est méritée. Les vertus d'Evian-Thonon-Gaillard étaient de retour ce soir : une équipe opiniâtre, qui va de l'avant. On a manqué d'un peu de carburant en seconde période. Je pense qu'on aurait même pu achever le match avant la réduction de l'écart. On a agi ce soir, pas simplement réagi. Maintenant, il faut disputer tous les matches avec cette intensité. 

Toulouse 2:4 Ajaccio - Alain Casanova, entraîneur de Toulouse
Ce soir c'est un gros coup d'arrêt, une grosse claque qui fait mal. Il va falloir s'en relever. C'est un match qu'on donne. On va se reconcentrer dès le début de semaine et penser à Nice. On est tombé dans l'erreur individuelle, la maladresse. On a perdu beaucoup de duels en première mi-temps. Sur la deuxième mi-temps, on a la possibilité de revenir, de faire des choses, mais quand vous vous créez une dizaine d'occasions et que vous en concédez une douzaine, il y a un déséquilibre.