Les Verts tenus en échec
© AFP

Saint-Etienne et Toulouse se sont séparés sur un score de parité (2-2), vendredi au stade Geoffroy-Guichard au terme d'un bon match de la 20e journée de Ligue 1, un résultat décevant pour les Verts à trois jours de disputer la demi-finale de la Coupe de la Ligue contre Lille.

Les deux clubs conservent leur position au classement, 10e pour l'ASSE, qui n'a plus gagné en championnat depuis la 14e journée (3 nuls) et un succès contre Valenciennes (1-0), 11e pour le TFC qui vient de prendre seulement 4 points sur 18 possibles.

Recruté début janvier sous forme de prêt en provenance de Nancy, l'attaquant Yohan Mollo a été décisif alors que le Brésilien Brandao, de retour à la compétition après une blessure musculaire début décembre et important dans le dispositif forézien, a été impliqué sur le second but stéphanois.

Celui-ci a été inscrit par Mollo qui reprenait une passe de Pierre-Emerick Aubameyang (62) pour égaliser (2-2). L'ancien Nancéien avait été à l'origine de l'ouverture en jouant le coup franc qui a permis au défenseur central Loïc Perrin d'ouvrir le score d'une reprise de la tête à bout portant (26).

Ce but, le premier des Stéphanois en championnat depuis la 14e journée, récompensait un très bon début de partie de l'ASSE mais il a aussi été contre-productif pour les Verts qui ont totalement perdu le contrôle du jeu jusqu'à la mi-temps.

Domination stérile
Ainsi, les Toulousains ont égalisé dans la foulée avec un but d'Etienne Didot qui, après une passe en retrait d'Emmanuel Rivière, a surpris Stéphane Ruffier (27) alors que Serge Aurier, avec un tir à effet, portait le score à 2-1 à la suite d'une passe de Moussa Sissoko et un ballon perdu par Jérémy Clément (43). Sissoko avait aussi une balle de 3-1 mais perdait son face à face avec Ruffier (49).

Par la suite, l'ASSE a totalement dominé la seconde période sans pouvoir inscrire un 3e but qui lui aurait permis de renouer avec la victoire en Ligue 1 où les Verts avancent au ralenti (3 points sur 18 possibles).

Mollo était même encore dangereux sur une tentative de lob de l'aile gauche qui passait peu à côté du cadre (74) alors qu'Aubameyang échouait devant le gardien Ali Ahamada (90+4). Peu après la mi-temps, Renaud Cohade avait aussi tiré de peu au dessus (52).

Pour le reste la défense toulousaine s'est accrochée jusqu'au bout pour ne pas être prise en défaut alors que Christophe Galtier a aussi cherché à ménager des joueurs comme Romain Hamouma, Josuah Guilavogui et Mollo pendant que Fabien Lemoine était remplaçant, en vue du rendez-vous de mardi.

Face au LOSC, les Verts tenteront de se qualifier pour la première fois depuis 1982 pour une finale de coupe nationale.