Lyon profite du faux pas de Paris
© AFP

Lyon a repris samedi les commandes du Championnat de France en allant s'imposer 2-1 sur la pelouse de Troyes et à la faveur du décevant match nul concédé vendredi sur sa pelouse par le Paris SG contre Ajaccio (0-0).

Les Parisiens se savaient en danger avec une seule petite longueur d'avance sur leurs poursuivants lyonnais et marseillais après leur triste prestation vendredi au Parc des Princes.

Samedi, l'OL n'a pas manqué l'occasion et reprend donc deux points d'avance sur son richissime rival, ce que pourrait également faire Marseille en cas de succès dimanche sur la pelouse du relégable Sochaux (18e).

Les joueurs de Rémi Garde ont cependant peiné face à une équipe de Troyes (19e) encore une fois vraiment séduisante dans le jeu mais à nouveau trop faible dans les deux surfaces de réparation.

Les deux buts lyonnais ont ainsi été marqués sur corner par Gonalons puis Umtiti, alors que Troyes avait réussi à égaliser avant la pause grâce à une magnifique volée de l'increvable Nivet (36 ans).

Vendredi, le PSG avait buté sur une équipe corse au jeu moins abouti que celui de Troyes mais à la défense bien plus coriace.

Paris a bien sûr dominé mais a eu finalement peu d'occasions très franches, Ibrahimovic, Lavezzi et Pastore rivalisant de médiocrité et de maladresse.

Joli coup pour Bordeaux
Pour ses débuts en France, le jeune Brésilien Lucas a lui plutôt séduit. Logiquement un peu juste physiquement et parfois un peu perdu tactiquement, il a apporté vitesse et fantaisie à une équipe qui en a souvent manqué.

Autre mauvaise nouvelle pour Carlo Ancelotti, il a perdu son capitaine Thiago Silva, blessé, et son régulateur Thiago Motta, expulsé pour une grosse faute sur Sammaritano et qui risque plusieurs matches de suspension.

Derrière, c'est Bordeaux qui a fait la meilleure affaire. Les Girondins ont été battre Rennes 2-0 et ont délogé les Bretons de la 4e place. Gouffran, qui n'avait plus marqué depuis cinq matches, a retrouvé l'efficacité et Saivet a inscrit un joli but.

Lille de son côté n'a pas pleinement confirmé son retour au premier plan (7e désormais) avec un match nul 2-2 sur la pelouse de la lanterne rouge Nancy, dirigée pour la première fois par Patrick Gabriel.

Nolan Roux a ouvert le score dès la 21e seconde pour le but le plus rapide de la saison avant une superbe égalisation de Grange puis un but de Payet qui doit autant à la qualité de la frappe de l'ancien Nantais qu'au placement de Grégorini. En fin de match Ayasse, d'une frappe déviée par Chedjou, a donné un point et un peu d'espoir aux Lorrains.

Le champion Montpellier (8e) a quant à lui battu Lorient (6e) grâce à un doublé de Charbonnier (2-0). Enfin, Brest (13e) est allé gagner 2-0 sur la pelouse d'Evian-Thonon (17e) grâce à un penalty obtenu et transformé par Ben Basat et un but de Grougi.

Dimanche, outre Sochaux-Marseille, Reims (16e) recevra Bastia (14e) et Nice (10e) accueillera Valenciennes (8e).