Paris reprend la tête
© AFP

Gardien sauvé par son poteau et but contre son camp de Lille: la chance a souri au Paris SG, qui profite de ce court succès (1-0) dimanche en clôture de la 22e journée de Ligue 1 pour reprendre la tête à Lyon, grâce à sa différence de buts.

Le grand perdant de la journée est Marseille, tenu en échec (2-2) samedi à Rennes à la suite d'une erreur de main de Mandanda en fin de match (89) et qui se retrouve à trois points du PSG et de l'OL.

Trois jours après une performance séduisante en Coupe de France contre Toulouse (3-1), Paris n'a pas confirmé dans le jeu contre Lille, malgré une bonne première demi-heure.

Mais il a assuré l'essentiel, en remportant un succès qui lui permet de recoller en nombre de points à Lyon, vainqueur vendredi à Valenciennes (2-0), et même de dépasser l'OL à la faveur d'une meilleure différence de buts (+26 contre +19).

Le PSG possède en effet la meilleure attaque (38 buts) et la meilleure défense de L1 (12 buts), mais son escouade offensive a été bien transparente, à l'image de son meilleur buteur Zlatan Ibrahimovic (19 buts), tout juste auteur d'une frappe écrasée sur le poteau en première période.

Mais Paris a bénéficié d'un coup du sort pour ouvrir le score. Elana a mal capté un centre de Lavezzi, le ballon a rebondi sur Chedjou avant de filer dans le but lillois (68).

Record pour Sirigu
La défense, elle, a tenu bon, à l'image du gardien Salvatore Sirigu, qui a étendu à 776 minutes sa série d'invincibilité en L1, battant le record parisien de son prédécesseur Bernard Lama (697 minutes).

L'international italien a bien failli voir sa série s'arrêter sur un but lillois refusé à Rodelin, puis sur une frappe de De Melo sur son poteau en fin de match.

Plus tôt dans la journée, Bordeaux est remonté à la 5e place en allant s'imposer (1-0) sur la pelouse de Nice.

Les Girondins, battus à domicile par le PSG (0-1) dimanche dernier, ont bien rebondi sur la pelouse du stade du Ray. Ils l'ont emporté grâce au 6e but en L1 cette saison de Saivet, bien décalé par Plasil (58), et reviennent à un point du 4e, Rennes.

Après l'élimination en Coupe de France aux tirs au but contre Nancy mercredi, c'est un nouveau coup dur pour Nice, l'équipe en forme du début d'année (trois victoires toutes compétitions confondues), qui recule à la 6e place.

En début d'après-midi, Saint-Etienne s'était rapproché des places européennes en battant sèchement Bastia (3-0) à domicile.

Les derniers se rebiffent
Les Verts, invaincus en 2013 (six matches sans défaite toutes compétitions confondues), grimpent à la 7e place à deux points de Rennes.

Ils se sont imposés grâce à des buts de Brandao (9e), Aubameyang (79e), qui n'avait plus marqué depuis le 10 novembre, et Guilavogui (85e).

Cette 22e journée a aussi été marquée par la rébellion des deux derniers.

Troyes (19e) et Nancy (20e) se sont redonné un peu d'espoir en battant respectivement Brest (2-1) et Lorient (2-1), samedi.

Il était temps pour les Nancéiens, qui n'avaient plus gagné depuis la... première journée le 11 août!

Les Troyens, eux, enregistrent leur troisième victoire en L1 de la saison.

Les deux équipes profitent du match nul entre Evian/Thonon et Ajaccio (1-1) et de la défaite de Sochaux à Montpellier (2-0), qui met ainsi fin à une série de trois défaites de rang toutes compétitions confondues, pour revenir au classement. Nancy ne compte plus que six points de retard sur Evian/Thonon, 17e et premier non relégable, et Troyes cinq.