Ligue 1 : Les réactions à chaud
© AFP

FIFA.com vous propose les déclarations d'après-match des entraîneurs de Ligue 1 à l'issue des rencontres de ce samedi 2 février, comptant pour la 21ème journée. Les sourires du jour sont du côté de Bordeaux, Nice et Saint-Etienne qui ont gagné et se rapprochent du podium.

Lorient 2:2 Rennes - Christian Gourcuff, entraîneur de Lorient
Cela faisait longtemps qu'on n'avait pas joué de cette manière, avec des joueurs qui retrouvent leur niveau, Lautoa notamment. Cela a été un bon match, vivant. Même si on n'est pas constant dans le jeu, il y a eu des séquences de grande de qualité. C'est un match qui nous donne des perspectives de progression et d'évolution intéressantes. On a retrouvé une équipe même si tout n'a pas été parfait. Il y a une évolution très nette par rapport aux dernières semaines.

Bordeaux 2:0 Valenciennes - Francis Gillot, entraîneur de Bordeaux 
On l'a assez rabâché dans les journaux qu'on ne gagne pas assez à Chaban-Delmas. Moi ça me va aussi de gagner à l'extérieur. Évidemment, si on veut rester en haut, il faut confirmer à domicile contre une équipe qui est venue plus défensive que d'habitude, bien sur ses propres bases, avec trois milieux défensifs, quatre défenseurs, on a eu du mal à trouver la faille. A partir du moment où on l'a trouvée, on a joué différemment. En 2ème mi-temps, on les a attendus un peu plus et on les a contrés. En 1ère mi-temps, c'était l'inverse, ils ont eu beaucoup de contres et heureusement que Cédric Carrasso fait les arrêts qu'il faut. 

Brest 1:2 Nice - Claude Puel, entraîneur de Nice
C'est un match que l'on a pris avec beaucoup de sérieux. On a livré une prestation de qualité, malgré un terrain difficile. On a aussi perdu deux joueurs sur blessure (ischio-jambiers pour Cvitanich, genou pour Pentecôte), c'est donc la victoire d'un groupe. On a mis de la concentration et on s'est montré efficace, même si on aurait pu corser l'addition. On a maîtrisé tout le match et on a gardé le fil, en cherchant toujours à aller de l'avant. Brest ne s'est créé qu'une occasion, on a montré de la solidité défensive. Au final, c'est une rencontre cohérente et aboutie. C'est bien, car c'était important de rebondir après la défaite de Bordeaux (0:1), il y a une semaine.

Lille 1:1 Troyes - Rudy Garcia, entraîneur de Lille
C'est insuffisant mais rien ne sert de regarder le classement. Il faut rapidement regagner un match pour retrouver de la confiance. Même avec des événements contraires, on arrive à revenir mais on ne prend qu'un point. Il faut faire le dos rond, on est dans une période délicate. Tout le monde est déçu et frustré car on veut faire mieux mais l'attitude est bonne. Tout le monde se donne et personne ne triche donc il n'y a pas de raison de pointer le plan mental. Ca augure des lendemains plus chantants. Il n'y a pas de raison que ça ne tourne pas.

Bastia 0:0 Evian-Thonon-Gaillard - Pascal Dupraz, entraîneur d'Evian TG
On était bien à l'extérieur, car on a connu une entame très difficile, et notre première mi-temps a vraiment été le néant. On n'arrivait pas à aligner trois passes de suite. La réorganisation tactique en deuxième mi-temps a apporté du mieux. Je pense qu'avec quelques décalages et plus de justesse, on aurait pu exploiter quelques possibilités. On marque un point, mais on n'avance pas. Je ne sais pas si c'est la maladresse des Bastiais ou la qualité de Bertrand Laquait, mais on a connu aussi beaucoup de difficultés défensives.

Sochaux 1:2 Saint-Etienne - Christophe Galtier, entraîneur de Saint-Étienne
Je suis forcément satisfait de cette troisième victoire de suite en Ligue 1. Ce soir les joueurs ont livré une très belle première mi-temps, mais en ne marquant pas ce second but on restait sous la menace de Sochaux. On a heureusement réussi à reprendre l'avantage sur une belle prise d'initiative de Fabien Lemoine après l'égalisation de Sochaux. Il y aurait eu beaucoup de regret si nous avions été contraints de partager les points. Cette victoire s'inscrit dans ce que l'équipe réalise depuis le début de l'année avec une volonté de presser haut et de s'imposer à chaque match. On s'intéresse évidemment à ce qui se passe devant nous, mais il ne faut pas trop se focaliser sur le classement. La priorité reste de maintenir un certain niveau de performance en restant exigeant.