Lyon et Marseille laissent filer le PSG
© AFP

Lyon et Marseille, les deux principaux rivaux du Paris SG, ont laissé filer le leader de la Ligue 1, les joueurs de Rémi Garde s'inclinant à Ajaccio (3-1) et les Provençaux étant battus au Vélodrome par la lanterne rouge Nancy (1-0), dimanche lors de la 23e journée.

Les deux Olympiques avaient pourtant des adversaires qui semblaient à leur portée et qui devaient leur permettre de suivre le rythme du Paris SG, qui vendredi avait fait forte impression en allant s'imposer 4-0 sur la pelouse d'une très faible équipe de Toulouse.

Mais en Corse, Lyon a livré un match bien trop brouillon et a été logiquement battu par une équipe bien organisée et qui a pu compter sur son buteur Mutu, auteur d'un doublé.

Les Lyonnais avaient pourtant ouvert le score grâce à une belle volée du droit de Lacazette (53e) mais ils n'ont gardé leur avantage que quatre minutes, le temps pour Belghazouani d'égaliser (57e).

A la 65e minute, c'est Mutu qui donnait l'avantage aux Corses (désormais 14e) au milieu d'une défense terriblement passive et c'est encore le Roumain qui fermait la marque sur penalty, suite à une faute de Lovren, exclu sur le coup (90+2).

Peu auparavant, Gomis avait eu l'opportunité d'égaliser pour Lyon, mais son penalty, moyennement frappé, avait été repoussé par Ochoa.

L'OL reste deuxième, à trois points seulement du PSG, mais Rémi Garde a pourtant semblé un peu fataliste à l'issue du match, estimant que le club parisien disputait "un autre Championnat".

Bordeaux s'approche
En soirée, Marseille a fait encore pire avec une défaite 1-0 à domicile contre Nancy, lanterne rouge au coup d'envoi et désormais 19e, à quatre points du premier non relégable, après ce deuxième succès d'affilée.

Le but nancéien a été marqué par Andre Ayew contre son camp mais la victoire des Lorrains, très sérieux, ne souffre aucune contestation. Sans idée ni envie, les Provençaux ont en plus perdu Barton, exclu pour deux cartons jaunes.

Les joueurs d'Elie Baup conservent eux leur troisième place, à trois longueurs de Lyon mais désormais à six du PSG de Beckham et Ibrahimovic.

Dans le troisième match disputé dimanche, Montpellier a bien réagi après avoir concédé l'ouverture du score contre Reims. Menés 1-0 à la pause après le but de Courtet, les Héraultais (8e) ont finalement gagné 3-1 grâce à Camara, Estrada et Belhanda. Reims reste 18e et relégable.

Samedi, Bordeaux s'était emparé de la 4e place à la faveur de sa victoire tranquille sur Valenciennes (2-0) et du match nul de Rennes, redescendu à la 7e place, sur la pelouse de Lorient (2-2), où Aliadière a inscrit un but magnifique.

Quant au jeune Rennais Ngando, il a inscrit le premier but de sa carrière en L1 sur son tout premier ballon dans l'élite, 19 secondes après sa première entrée en jeu à ce niveau.

Nice avait également réussi une bonne opération avec un succès 2-0 à Brest (15e) qui lui vaut une belle 5e place. Saint-Etienne est 6e après sa victoire 2-1 à Sochaux, alors que Lille, incapable de battre le relégable Troyes (1-1) reste englué en milieu de tableau (10e).

Enfin, Bastia a terminé sa série de matches à domicile délocalisés pour cause de suspension du stade Armand-Cesari avec un triste 0-0 contre Evian-Thonon, qui avait attiré 723 spectateurs à Auxerre.