Constant et Adebayor sur courant alternatif
© Getty Images

Emmanuel Adebayor a été le héros malheureux du derby du nord de Londres, perdu 5 à 2 par Tottenham à Arsenal: Le Togolais a commencé par ouvrir le score après dix minutes de jeu, mais son exclusion à la 18e après un tacle dangereux, a provoqué l'effondrement des "Spurs".

ANGLETERRE
Outre cet Adebayor ange et démon qui a été obligé de s'excuser dans la presse, que faut-il retenir en Premier League ? Le Nigérian Peter Odemwingie a marqué de la tête le but de la victoire de West Bromwich sur Chelsea, 2 à 1.

Le Sénégalais Demba Ba a marqué son huitième but de la saison pour Newcastle à la dernière minute du match contre Swansea, mais il était trop tard pour éviter la défaite 2 à 1 à domicile.

Le Béninois Stéphane Sessegnon a marqué d'une superbe frappe de 25 mètres lors du succès de Sunderland à Fulham (3-1). C'était son premier but de la saison.

Sébastien Bassong a livré un gros combat au centre de la défense de Norwich, qui a remporté une victoire de prestige 1 à 0 face à Manchester United. Le Camerounais a failli marquer contre son camp dans les arrêts de jeu, mais son gardien est parvenu à détourner son dégagement manqué de la tête.

ESPAGNE
Alexandre Song a évolué samedi au milieu, son poste de prédilection, compte tenu du retour de la charnière centrale type Piqué-Puyol. Le Camerounais de Barcelone a livré un bon match à domicile contre Saragosse (3-1). Servi sur un plateau par Messi, Song a même inscrit son tout premier but sous les couleurs blaugrana, redonnant par son but l'avantage aux siens (2-1).

Obafemi Martins a été une nouvelle fois décisif. Le puissant milieu offensif de Levante a ouvert le score dimanche chez le Deportivo La Corogne (2-0). Il s'agit là du 5e but du Nigérian depuis son arrivée cet été sur la côte méditerranéenne. Il a ensuite continué à peser sur la rencontre en provoquant à la 70e l'exclusion du gardien Aranzubia, alors que Levante jouait déjà à dix.

ITALIE
L'Africain le plus en vu de ce week-end de Serie A est encore le Marocain Mounir El Hamdaoui, de la Fiorentina. Entré en jeu comme souvent pour la dernière demi-heure (à la place de Luca Toni), il a fait valoir ses qualités techniques et athlétiques et s'est vu refuser un but pour un hors-jeu lors du large succès de la "Viola" contre Palerme (4-1).

Le Guinéen Kevin Constant a joué sa partition habituelle à son poste de latéral gauche, qu'il découvre depuis quelques mois, lors du nul arraché par l'AC Milan à Naples (2-2): bon dans la remontée du ballon, il a péché sur le pur attachement défensif, pour une prestation équilibrée au final.

Son coéquipier ghanéen Kevin-Prince Boateng a lui semblé retrouver un peu de punch, après un début de saison désastreux, mais n'a pas été décisif.

FRANCE
Cela fait partie des matches dans on se souvient toute une vie. A la 25e minute, le gardien titulaire de Rennes Benoît Costil est exclu pour une sortie dans les pieds de Jérémy Menez au Parc des Princes contre le Paris SG. Le portier remplaçant Cheikh Ndiaye enfile les gants. Pour ce Sénégalais de 27 ans, c'est seulement le 2e match de sa carrière en L1, qui plus est au Parc des Princes en infériorité numérique (Makoun a aussi été exclu et Rennes a fini à 9). Mais le solide gaillard (1,92 m; 81 kg) a écoeuré tout les Parisiens qui se sont présentés devant son but, que ce soit Nene, Pastore, Alex, Hoarau ou Gameiro. Il a multiplié les sorties aériennes ou au sol. Et il a eu la "baraka": il a notamment été sauvé par sa transversale et ses montants en 2e période. Au coup de sifflet final, tous ses partenaires lui ont sauté dessus, de joie.

ALLEMAGNE
L'arrière central congolais Assani Lukimya (Werder Brême) a été exclu pour un deuxième avertissement lors de la victoire de son équipe contre Düsseldorf.