Le Bayern déroule, Dortmund dauphin
© AFP

Le Bayern Munich a atomisé Hanovre (5-0) pour lancer avec brio une semaine de Championnat d'Allemagne à 9 points, tout comme Dortmund, vainqueur à Mayence (2-1), qui a profité du nul (1-1) entre Schalke et Francfort pour s'installer à la deuxième place, samedi lors de la 13e journée.

Avec neuf unités d'avance et un impressionnant total de 38 buts inscrits, le leader bavarois peut aborder sereinement le déplacement à Hoffenheim mardi, avant la grande explication avec Dortmund le 1er décembre à Munich.

PORTE-BONHEUR
La 13e journée a porté bonheur à Martinez et au Bayern Munich. L'Espagnol a ouvert son compteur-but en Bundesliga d'un magnifique retourné acrobatique (3), Kroos a doublé la mise sur une reprise tendue (24), Ribéry a alourdi l'addition (37) avec son 4e but de la saison... Un modèle de réalisme qui levait les inquiétudes de Karl-Heinz Rummenigge après les deux nuls, dont celui de mardi en Ligue des champions à Valence (1-1) contre une équipe réduite à dix.

La vitesse supérieure réclamée par le patron, les Bavarois l'ont conservée au retour des vestiaires, lui offrant encore deux buts: un coup de tête du défenseur central Dante (63) et la première réalisation de Gomez le revenant (67), 26 secondes seulement après le remplacement de Mandzukic.

L'entraîneur Heynckes a pu ménager en fin de match Schweinsteiger et Müller en vue du déplacement mardi à Hoffenheim et surtout du règlement de compte avec le Borussia.

"On a été agressifs, hyper concentrés durant les deux périodes", s'est-il réjoui, "particulièrement content pour Dante, Javi Martinez et Gomez".

DORTMUND CONTINUE
Les héros d'Amsterdam (4-1 en C1 mercredi) n'étaient pas fatigués. La preuve, Dortmund a surmonté un déficit d'un but concédé dès la 4e minute pour cueillir à Mayence sa 3e victoire de rang à l'extérieur (2-1).

Reus (11) a répliqué au but surprise de Caligiuri et Lewandowski s'est offert son 8e but de la saison sur une passe de Götze, véritable feu follet dans une défense adverse parfois à la limite de la régularité. La défense a su contenir les assauts de Mayence en fin de match.

Le coach Klopp était soulagé: "Ce fut un match incroyable d'intensité dont on a su tirer le meilleur. Un test pour le mental et nous avons réussi l'examen".

GRAND PERDANT
Schalke fut le grand perdant de la journée. Lui le qualifié en 8e de finale de la C1 a dû partager les points à domicile (1-1) avec Francfort, qui prouve à chaque sortie qu'il est plus qu'un néo-promu.

Muet depuis six matches en Bundesliga, Huntelaar, le canonnier de la saison dernière, a enfin retrouvé le chemin des buts (11). Mais Aigner égalisait deux minutes plus tard et ni le buteur néerlandais, ni les Farfan, Holtby et autres Draxler ne parvenaient à mettre le club de Gelsenkirchen sur la voie d'un huitième succès cette saison.

Relégué à la 3e place à une longueur de Dortmund, Schalke, tout comme Francfort (4e), sont sous la menace de Leverkusen qui se déplace à Hoffenheim dimanche.