La Lazio de Klose fait tomber l'Inter
© AFP

La Lazio Rome a battu l'Inter Milan (1-0) grâce à un but de Miroslav Klose en match avancé de la 17e journée de championnat d'Italie, samedi, et revient à la hauteur de Naples (3e).

Elle offre aussi la possibilité à la Juventus Turin de prendre 7 points d'avance en tête si elle bat logiquement l'Atalanta Bergame dimanche (14h00 GMT).

"Segna sempre lui", c'est toujours lui qui marque. Le buteur allemand de la Lazio, qui venait pourtant de manquer une occasion énorme, a montré son inaltérable sens de la compétition en marquant le but de la victoire (82) alors que l'Inter avait mis la main sur le match et venait de frapper deux fois les poteaux.

Servi par son capitaine Stefano Mauri, Klose a décoché une frappe croisée précise alors qu'il semblait coincé entre Andrea Ranocchia et Alvaro Pereira, inscrivant son 10e but en Serie A cette saison.

La Lazio confirme son aisance au stade Olympique où elle a gagné tous ses matches contre les grands depuis un an et reste dans la course au titre, à une longueur de l'Inter.

Les "Nerazzurri" vivent un championnat étrange. Une semaine après avoir battu Naples (2-1) qui les avait dominés, ils s'inclinent dans un match qu'ils pouvaient gagner.

Après une première période ennuyeuse mollement contrôlée par la Lazio, l'Inter a pris l'ascendant, sous l'impulsion de Fredy Guarin, reconduit en "trequartista" (meneur), et a fini très fort. Le Colombien a placé une frappe sur le poteau (67), suivi 5 minutes plus tard d'un nouveau tir sur le même poteau d'Antonio Cassano, décalé par Yuto Nagatomo sur une action initiée par Guarin (72).

Et sur la frappe de Cassano, Rodrigo Palacio, entré en jeu pour reformer le trident offensif de "Strama", n'a pas réussi à marquer.

Andrea Stramaccioni avait encore modifié son Inter caméléon, alignant une défense à quatre avec, surprise, l'excellent Juan Jesus sur le banc, à la place de son habituelle défense à trois. Mais le talent intact de Klose (34 ans) était plus fort que les schémas tactiques.