La Juve manque sa chance de faire le trou
© AFP

La Juventus, défaite à domicile par la Sampdoria Gênes (2-1), a manqué l'occasion de faire le trou sur ses poursuivants, et voit notamment revenir Naples, qui a écrasé la Roma (4-1) dimanche en clôture de la 19e journée du Championnat d'Italie.

La Juventus reste leader de la Serie A avec 5 points d'avance sur la Lazio Rome, victorieuse de Cagliari samedi (2-1), et 7 sur Naples, qui s'empare de la 3e place après sa large victoire sur la Roma. La Fiorentina et l'Inter, respectivement 4e et 5e, restent à 9 points de la "Juve".

La "Juve", après la large défaite de l'Inter plus tôt dans l'après-midi, avait l'occasion de reléguer encore plus loin ses concurrents pour la conquête du Scudetto. Si les hommes de l'entraîneur Antonio Conte avaient bien ouvert la marque grâce à un penalty de Giovinco (24e), ils n'ont rien pu faire contre l'attaquant argentin de Gênes, Emanuel Icardi.

Laissé seul, Icardi a d'abord égalisé sur un tir du coin de la surface (52e) avant de clouer Buffon et la Vieille Dame d'un tir puissant à bout portant dans un angle fermé (2-1, 68e).

Un faux pas sans conséquence
La "Juve" peut toutefois se rassurer, car seule Naples a su profiter de son faux pas. Grâce au triplé d'Edinson Cavani, à nouveau meilleur buteur de Serie A, les Napolitains profitent du ralentissement de tout le monde pour monter sur le podium.

La Fiorentina, 4e, est en effet, tout comme la "Juve", passée à côté de son match contre le modeste Pescara, 16e. La "Viola" s'est elle aussi inclinée à domicile (2-0).

Quant à l'Inter, elle a été totalement dominée par l'Udinese. Di Natale avait d'abord ouvert la marque d'un tir en pleine lucarne juste après l'heure de jeu (63e). Muriel doublait la mise (75e), avant que Di Natale, encore lui, ne signe son douzième but de la saison en Serie A, après un slalom dans la défense milanaise (79e).

De son côté, l'AC Milan a battu la lanterne rouge Sienne (2-1) grâce à un but de l'international espagnol Bojan (67e) et un penalty de Pazzini (80e). Les hommes de Massimiliano Allegri se sont fait peur en fin de match après la réduction du score de Paolucci (87e), mais ont finalement tenu bon.

En bas du classement, le Genoa est sorti de la zone rouge grâce au doublé de Borriello contre Bologne (2-0). Palerme, lui, s'est incliné sur un but d'Amauri dans le temps additionnel contre Parme (2-1) et est désormais avant-dernier de la Serie A. Ailleurs, dans un match de milieu de tableau, le Chievo Vérone s'est imposé contre l'Atalanta Bergame (1-0). Le Torino et Catane s'étaient quittés sur un nul samedi (0-0).