Naples revient à trois points de la Juve
© AFP

Naples a mis à profit le faux-pas de la Juventus pour revenir à trois longueurs grâce à sa victoire à Parme (2-1), dimanche pour la 22e journée, au lendemain du nul du leader à domicile contre le relégable Genoa (1-1).

NAPLES ET LE JOKARI: Le Napoli n'en finit plus de faire l'élastique et revient une nouvelle fois à 3 petits points de la Juve, avec la possibilité de la rejoindre au moins provisoirement la semaine prochaine, car l'équipe de Walter Mazzarri jouera son match de la 23e journée le samedi (contre Catane) et la Juve le dimanche midi (au Chievo Vérone). 

Naples a fait tomber le château des Ducs de Parme, invaincus à domicile jusqu'à dimanche. Marek Hamsik, auteur de son huitième but de la saison, avait ouvert le score (20), mais Parme a égalisé sur un but contre son camp de son capitaine Paolo Cannavaro. 

Le défenseur a dévié la frappe de Nicola Sansone (74), toujours bon contre les gros (buts contre l'Inter et la Juve). Mais l'idole des Napolitains, Edinson Cavani, a donné la victoire à ses couleurs grâce à un but plein de sang-froid (85), son 18e but de la saison. Le rêve de titre est rallumé.

PHARAON NE DORT JAMAIS LONGTEMPS: Stephan El Shaarawy a signé le but de la victoire de l'AC Milan à Bergame contre l'Atalanta (1-0), qui permet aux Rossoneri de revenir à 5 points de la troisième place et de la Ligue des champions, prouesse qui semblait impensable en début de saison quand l'équipe de Massimiliano Allegri perdait un match sur deux. Le jeune "Pharaon" (20 ans), meilleur artilleur du club avec 15 buts, s'est réveillé après un début d'année raté. El Shaarawy n'avait marqué qu'un but lors des cinq derniers matches et le Milan s'était notamment incliné contre la Juve en quarts de finale de la Coupe d'Italie (2-1 a.p.). 

Il a cette fois marqué sur un excellent service d'un attaquant encore plus jeune, le Français Mbaye Niang (18 ans), titularisé pour la troisième fois d'affilée. La triplette Niang-Pazzini-El Shaarawy monte en puissance, de bon augure à trois semaines de la venue du FC Barcelone en 8e de Ligue des champions (20 février).

L'HOMMAGE DE LA SAMP: La Sampdoria Gênes en deuil a salué la disparition de son président par une couronne de buts contre Pescara (6-0). Riccardo Garrone, décédé en début de semaine à 76 ans, avait reçu l'hommage du stade sur une minute de silence avant le coup d'envoi, et des banderoles ("Tout simplement merci, président"). 

Puis ses joueurs au brassard noir se sont déchaînés. Le jeune argentin Mauro Icardi (19 ans), que le président était allé recruter dans la "Cantera" du FC Barcelone, a réussi un quadruplé pour briser Pescara, qui avait déjà été corrigé 6-1 par la Juventus Turin et 5-1 à Naples.