Balotelli sauve l'AC Milan
© AFP

Un penalty obtenu et marqué par Mario Balotelli en fin de match a sauvé un point pour l'AC Milan à Cagliari (1-1), dimanche lors d'une 24e journée du Championnat d'Italie qui a vu l'AS Rome continuer de couler malgré le changement d'entraîneur.

MILAN, MARIO N'A PAS SUFFI: Après un doublé pour son premier match contre l'Udinese (2-1), où il avait déjà réussi un penalty à la dernière seconde, Mario Balotelli a de nouveau montré qu'il était spécialiste (11 buts sur 11 tentatives dans sa carrière) en inscrivant sur penalty son troisième but "rossonero". Il a lui même obtenu la sanction en étant balancé dans la surface, mais "Super Mario" a aussi manqué des occasions. 

Son entente avec le "Pharaon" Stephan El Shaarawy doit encore être travaillée. Après trois victoires d'affilée, l'AC Milan retombe un peu dans la léthargie, à dix jours de recevoir le grand FC Barcelone. Les "Rossoblu" avaient ouvert le score par le Colombien Victor Ibarbo juste avant la mi-temps.

INTER, LE RETOUR DU PRINCE: "Veni, vidi, vici" à la milanaise. Diego "Il Principe" Milito est revenu de blessure, il a marqué, et l'Inter a gagné (3-1 contre le Chievo Vérone), comme à chaque fois que l'Argentin a marqué cette saison. Ce 9e but, le premier en 2013, fait beaucoup de bien à une Inter qui avait décroché de la course au titre en ne prenant que 6 points en sept matches avant de battre les Véronais. 

Elle revient à une longueur de la Lazio et de la troisième place. Les "Nerazzurri" profitent du nul des Romains contre Naples (1-1) samedi, qui sert également les intérêts de la Juventus, en tête avec désormais 5 points d'avance sur le Napoli. Antonio Cassano a aussi marqué un de ses buts géniaux, dans un angle fermé, et une tête d'Andrea Ranocchia avait redonné l'avantage à l'Inter après le but de Luca Rigoni.

PAS DE CHOC PSYCHOLOGIQUE: Aucune des deux équipes ayant changé d'entraîneur la semaine dernière n'a gagné. L'AS Rome d'Aurelio Andreazzoli s'est inclinée chez la Sampdoria Gênes (3-1) et le Palerme d'Alberto Malesani a concédé le nul à domicile contre Pescara (1-1), un rival direct pour le maintien. Avec cette dixième défaite, la Roma frôle la catastrophe industrielle et le remplaçant de Zdenek Zeman n'a pas résolu les problèmes défensifs de son équipe. 

Il a remis Maarten Stekelenburg dans les buts, et Daniele De Rossi et Miralem Pjanic dans l'entre-jeu, mais les "Giallorossi" se sont inclinés devant la fougue de la "Samp" sur des buts de Marcelo Estigarribia, Gianluca Sansone et Mauro Icardi. Erik Lamela a réduit le score à 2-1, mais surtout Pablo Osvaldo a gaspillé un penalty affreusement mal tiré quand le score était de 1-0 (70e). A Palerme, le substitut de Gian Piero Gasperini a seulement sauvé un point grâce à Diego Fabbrini, la recrue venue de l'Udinese, répondant à l'Islandais des Abruzzes, Birkir Bjarnason.