Le Real trébuche sur Pampelune
© AFP

Le Real Madrid a été accroché (0-0) sur le terrain de l'Osasuna Pampelune, les Madrilènes pouvant désormais se retrouver à 18 points du FC Barcelone si les Catalans l'emportent dimanche à Malaga, pour la 19e journée du championnat d'Espagne.

Les Merengue, qui auront cruellement senti l'absence de Ronaldo, suspendu pour accumulation de cartons, signent ainsi une nouvelle mauvaise opération et peuvent commencer à se faire du souci pour aller chercher l'Atletico, toujours 2e et qui peut compter 7 points d'avance sur les Blancs s'il s'impose dimanche face à Saragosse.

Balbutiant leur football, les hommes de Mourinho n'ont jamais réussi à trouver la faille face à un Osasuna jouant sur ses points forts: engagement et rigueur tactique.

Les Madrilènes ont en outre dû jouer un quart d'heure à dix, Kaka ayant été expulsé alors qu'il n'était entré qu'à la 57e.

Dans l'ensemble, la rencontre aura viré à l'avantage des locaux. Pressant haut, les hommes de Mendilibar parvenaient à plusieurs reprises à mettre en difficulté leurs adversaires. Deux longues remises en jeu mal renvoyées par les Merengue se concluaient ainsi par deux frappes dangereuses de Damia (11) et Cejudo (26).

Benzema et Kaka impuissants
Le milieu de Pampelune, à l'aise techniquement s'illustrait à nouveau à la 43e: après une remise de la gauche, sa frappe manquait de peu le cadre de Casillas.

Les Blancs en revanche comptaient leur occasions sur une main. Callejon adressait certes une passe en retrait intéressante à Coentrao que le Portugais expédiait de peu à côté. Mais l'on jouait déjà la 45e.

Au retour des vestiaires, le même schéma se poursuivait: Osasuna se montrait toujours plus agressif, manquant simplement d'une pincée d'efficacité. Le Real commettait en revanche toujours les mêmes erreurs: Oier était ainsi tout près de faire mouche sur une nouvelle longue touche mal dégagée par la défense du Real (49).

Même l'entrée de Benzema et de Kaka n'y changeait rien: le Real n'y était toujours pas. Et Kaka, expulsé à la 75e, compliquait davantage la tâche aux siens.

Et quand, sur l'une des seules actions dignes de ce nom, Callejon parvenait à ouvrir le score contre le cours du jeu (78), l'ailier merengue voyait son but refusé pour hors-jeu.