Le Real et l'Atlético grappillent trois points sur le Barça
© AFP

Le Real Madrid, qui a surclassé Valence (5-0) dimanche à l'extérieur et l'Atlético, vainqueur de Levante (2-0) à domicile, n'ont pas laissé passer l'occasion de revenir respectivement à 15 et 8 points d'un FC Barcelone défait samedi pour la première fois cette saison en Liga, pour la 20e journée du championnat d'Espagne.

DECLARATION D'INTENTIONS. Pour une fois qu'ils avaient l'occasion de grappiller trois points sur un Barça au parcours jusqu'ici irréprochable mais qui a chuté samedi face à la Real Sociedad (3-2), les Madrilènes ne se sont pas fait prier.

Leur démonstration (5-0) face aux Valenciens ne les ramène certes qu'à 15 points des Catalans, mais elle sonne comme une déclaration d'intentions: quoi qu'il arrive, le Real se battra jusqu'au bout.

La punition infligée par les Blancs aux hommes de Valverde dimanche leur sert aussi à mettre sous pression un adversaire qu'il rencontrera à nouveau mercredi, pour le quart de finale retour de la Coupe du Roi (2-0 à l'aller pour les Madrilènes).

L'association de Ronaldo et Di Maria a particulièrement mis au supplice une défense de Valence aux abois.

Di Maria, encore récemment montré du doigt par Mourinho, a bénéficié de deux caviars délivrés par Ronaldo (34) et Özil (45) et en a délivré un autre à Higuain (9).

Ronaldo a quant à lui soigné son compteur de buts personnel en plaçant deux superbes frappes - l'une du gauche (36), l'autre du droit (41) - hors de portée de Diego Alves. Le Portugais rejoint ainsi le "Colchonero" Falcao à la 2e place du classement des buteurs (18 réalisations chacun).

CARTON PLEIN. Vainqueur sans grandes difficultés de Levante dimanche (2-0), l'Atlético peut se targuer d'un bilan impeccable à domicile: à Vicente-Calderon, les hommes de Simeone comptent en effet 11 victoires en autant de matches, une performance qu'aucune autre équipe n'a réalisée en Liga.

Les Rouge et Blanc, qui sont venus à bout de Levante grâce aux buts d'Adrian Lopez (32) et Koke (60), n'ont donc pas non plus flanché au moment de revenir sur le Barça.

En dépit de ce nouveau succès, les Colchoneros ont toutefois aussi enregistré une mauvaise nouvelle dimanche: la blessure de leur attaquant-vedette Falcao, visiblement victime d'une blessure à la cuisse gauche et contraint de sortir à la 56e.

MATCH DE LA PEUR. Dans le match de mal classés que se sont livré Osasuna et le Deportivo La Corogne dimanche, ce sont les Navarrais qui s'en sont le mieux sortis.

Deux buts signés Kike Solaet Nino ont suffi à Osasuna pour empocher trois précieux points. La Corogne a certes réagi par Camunas dans les arrêts de jeu, mais en vain: les Galiciens ont hérité de la place de lanterne rouge, tandis qu'Osasuna se hisse à la 18e place.