Malaga assure, Valence prend confiance
© EFE

Malaga s'est imposé (2-1) sur le terrain de Levante grâce à un doublé d'Isco, les Andalous préservant ainsi leur 4e place tandis que Valence, vainqueur à Vigo (1-0), pointe désormais au 5e rang, pour la 23e journée du championnat d'Espagne.

 

SOIREE ISCO
Pourtant mené au score samedi sur le terrain de Levante, Malaga a su réagir avec caractère, l'emportant finalement (2-1) grâce notamment à la bonne prestation d'un homme: Isco.

La perle de Malaga a permis aux siens d'engranger trois points qui ne paraissaient cependant pas assurés face à un Levante accrocheur et qui avait commencé par ouvrir le score suite à un penalty assez généreux transformé par Barkero (27).

Sur un autre penalty, inexistant celui-ci - le Brésilien Baptista, de retour d'une longue traversée du désert, s'étant laissé tomber dans la surface - Isco signait toutefois l'égalisation (36). Puis, sur un très bon service du Français Toulalan, le jeune international espagnol plaçait les siens en tête (47).

L'opération, pour Malaga, est excellente: les Ciel et Blanc conservent leur 4e place et se rapprochent même à 4 points du Real, 3e, qui doit toutefois encore accueillir le FC Séville à 22h.

 

PSG, PRENDS GARDE
Valence, une nouvelle fois vainqueur (1-0) samedi sur la pelouse du Celta Vigo, doit décidément être pris au sérieux par le Paris Saint-Germain, qui se déplacera mardi à Mestalla pour le 8e de finale aller de la Ligue des Champions.

Certes, les Valenciens, qui émargent désormais à la 5e place, l'ont emporté sur le fil grâce à un but du Paraguayen Nelson Valdez (90+3), mais ils n'ont plus rien à voir avec la pâle équipe du début de saison.

Contre le Celta, les hommes de Valverde auront dû insister jusqu'au bout pour trouver le chemin des buts gardés par un excellent Javi Varas: Rami trouvait le poteau (44) et Soldado se voyait refuser un but parfaitement valable pour un hors jeu inexistant (47).

Mais finalement, c'est Nelson Valdez, joker parfait, entré à la 88e à la place de Soldado, qui faisait tomber les trois points dans l'escarcelle de Valence, d'une belle tête sur un centre au cordeau de Joao Pereira (90+3).

 

DEBUTS CHAHUTES DE MANZANO
Gregorio Manzano, nouvel entraîneur de Majorque après le limogeage en début de semaine de Caparros, a vécu samedi des débuts chahutés à domicile contre l'Osasuna Pampelune (1-1).

En dépit de leur domination, les locaux avaient en effet encaissé à la 76e, Geromel égalisant sur le gong (90+1).