Le Barça carbure, l'Atlético flanche
© AFP

Le FC Barcelone a écrasé Getafe (6-1) dimanche à domicile tandis que l'Atlético a lui trébuché (2-1) sur le terrain du Rayo Vallecano, le leader catalan portant ainsi son avance sur les Colchoneros à 12 points et conservant son avantage de 16 points sur le Real Madrid, lors de la 23e journée du Championnat d'Espagne.

L'ATLÉTICO DANS UN CREUX. Défaits dans le derby madrilène, dimanche, par un excellent Rayo Vallecano (2-1), les Rouge et Blanc connaissent actuellement un passage à vide en Liga.

Bien qu'ils restent pour l'instant 2e au classement, les hommes de Simeone ont sans doute définitivement laissé filer les Blaugrana, irrésistibles en Liga, et voient surtout le Real Madrid, 3e, se rapprocher à 4 points.

Dimanche, l'Atlético est tombé face à un Rayo extrêmement efficace et emmené par deux éléments inspirés: le Guinéen Lass et le jeune Brésilien Leo Baptistao. Le premier a ouvert le score dès la 3e minute en réceptionnant un centre au second poteau.

Lass a ensuite délivré une passe décisive à Baptistao, qui s'est montré très habile au moment de mettre les siens à l'abri (32e).

Les visiteurs, sentant le match leur échapper, ont ensuite poussé, mais se sont heurtés au portier du Rayo, Ruben, providentiel face à Filipe Luis et Falcao. Le Colombien, dans un jour sans, réduisait toutefois le score dans les arrêts de jeu, mais la réaction du "Tigre" venait trop tard.

Grâce à ce résultat, l'étonnante équipe de Paco Jemez se hisse à hauteur de Valence, 5e ex-aequo.

LE BARCA SE FAIT PLAISIR. Après leur match nul de la semaine dernière très disputé (1-1) contre Valence, les Catalans ont retrouvé toute leur fluidité dimanche face à un Getafe volontaire, mais impuissant (6-1).

Dans un match entièrement contrôlé, Barcelone, qui s'est en plus payé le luxe de laisser Busquets et Pedro au repos, a fait parler toute la virtuosité de Messi, Alexis Sanchez, Villa, Tello, Iniesta et même Piqué, tous buteurs dimanche.

Ayant démarré pied au plancher avec une réalisation d'Alexis Sanchez, les Blaugrana auront continué à l'avenant: Messi doublait la mise sur une remise dans la surface de Thiago, remplaçant dimanche un Xavi Hernandez blessé (13e, 2-0).

Suivaient ensuite les réalisations de Villa, enfin titulaire dimanche (3-0, 58e) et Tello, entré en jeu pour Alexis Sanchez (4-0, 79e).

Getafe ne pouvait que sauver l'honneur par Alvaro Vazquez (4-1, 83e), mais Iniesta (90e) puis Piqué (90e+2) profitaient des ultimes instants de la rencontre pour alourdir l'addition, concluant avec classe la démonstration du Barça.

ON N'ARRETE PLUS LA REAL SOCIEDAD. En déplacement dimanche à Saragosse, les Basques l'ont emporté de manière méritée (2-1). Les hommes de Philippe Montanier poursuivent ainsi leur bonne série qui les situent à un seul point de l'Europe (7e) et il faut remonter au 6 janvier pour trouver trace de leur dernière défaite, contre le Real Madrid (4-3).

Dimanche, un but survenu très tôt signé Griezmann (11e), suivi d'une exclusion du jeune joueur de Saragosse Hector (21e), ont facilité la tâche aux visiteurs. L'avant-centre Agirretxe a ensuite doublé la mise (32e), Apono pouvant seulement réduire la casse sur un penalty dans le temps additionnel (90e+1).