Yilmaz dans les traces de Şükür
© AFP

Véritable révélation de la saison passée, Burak Yilmaz a entamé l'exercice 2012/13 tambour battant. L'attaquant de Galatasaray a déjà trouvé le chemin des filets à six reprises en Ligue des champions de l'UEFA, ce qui le place en deuxième position du classement des buteurs derrière Cristiano Ronaldo et ses sept unités.

A quelques heures du match aller face à Schalke 04, il espère continuer sur sa lancée pour aider son club à atteindre les quarts de finale de l'épreuve. "Nous abordons ce match avec détermination. Notre adversaire ne manque pas de talent mais nous avons les moyens de nous qualifier", affirme Yilmaz avec conviction au micro de FIFA.com.

Illustre comparaison
Sous son impulsion, Galatasaray a remporté ses trois derniers matches de Ligue des champions, Yilmaz signant à cette occasion l'unique but de la victoire sur Manchester United. "Nous avons fait du très bon travail", estime sobrement l'international aux 27 sélections. "La réussite n'était pas de notre côté lors de nos trois première sorties mais nous ne nous sommes jamais découragés et nos efforts ont finalement été récompensés."  

A titre individuel, ces efforts ont même valu à Yilmaz d'être comparé à un illustre prédécesseur, véritable légende du club et de tout le football turc. "C'est toujours un honneur d'être comparé à un joueur de la trempe de Hakan Şükür", confie l'attaquant des Aslar. "Cela démontre que je réussis une saison magnifique. Depuis que je suis à Galatasaray, j'ai encore plus confiance en moi. Pour moi, il est très important de me sentir à l'aise dans mon club. C'est ainsi que je peux donner le meilleur de moi-même. À Galatasaray, je suis chez moi. En ce moment, je me sens particulièrement bien et j'essaie simplement de faire de mon mieux sur le terrain."

Instinct et travail
Et cela semble plutôt boen fonctionner puisque le natif d'Antalya domine également le classement des buteurs en SüperLig aux côtés de son coéquipier Umut Bulut. En compagnie de ses nouveaux coéquipiers Didier Drogba et Wesley Sneijder, Yilmaz a participé au récent succès (2:1) de Galatasaray sur le terrain d'Akhisar Belediye qui permet au club d'Istanbul de conforter son avance en tête du classement.  

De quoi donc rêver à une fin de saison passionnante. En premier le club lauréat de la Coupe UEFA en 2000 vise un 19ème titre de champion de Turquie et les statistiques impressionnantes de Yilmaz pourraient fortement y aider.  "C'est un mélange d'instinct et de travail", explique l'intéressé pour analyser sa réussite. "Je vis comme un professionnel et je fais donc très attention à mon corps et à mon esprit lorsque je ne suis pas sur le terrain. Je m'entraîne très durement. Je ne suis jamais satisfait car je sais que je peux toujours progresser".  

Face à Schalke 04, qui connaît actuellement une baisse de régime, Yilmaz espère évidemment trouver le chemin des filets pour retrouver les quarts de finale de la Ligue des champions, que Galatasaray n'a plus atteint depuis la saison 2000/01. À l'époque, un certain Şükür évoluait à la pointe de l'attaque du club. En cas de succès, Yilmaz pourrait encore accentuer la comparaison dans le cœur des supporters de Galatasaray.