Un deuxième Français vise le titre de MLS
© Getty Images

Le défenseur Aurélien Collin pourrait devenir le deuxième Français sacré champion dans la Ligue nord-américaine de football (MLS) samedi quand son équipe du Sporting Kansas City reçoit le Real Salt Lake en finale (22h00 heure française).

Malgré l'arrivée de plusieurs joueurs français en MLS ces dernières années, dont Thierry Henry, Julien Baudet est le seul Français à avoir gagné le titre dans ce Championnat encore jeune (création en 1996). C'était en 2010, quand il jouait pour les Colorado Rapids (2-1 a.p. face au FC Dallas).

Le point commun entre Baudet et Collin, outre leur poste défenseur central, est de n'avoir jamais percé en France au haut niveau.

Formé à Toulouse, Baudet est parti jeune vers l'Angleterre, où il a joué dans les divisions professionnelles inférieures, puis il a atterri aux Etats-Unis, où il a joué deux saisons.

Aurélien Collin, 27 ans, a débuté à Sedan et Amiens avant de partir parcourir l'Europe (Espagne, Écosse, Grèce, pays de Galles et Portugal). Ce globe-trotter du ballon rond est arrivé en 2011 et s'est fait finalement un nom aux Etats-Unis et pas seulement à travers sa ligne de vêtement pour hommes AC78 (son numéro de maillot).

Pièce importante du Sporting, il est titulaire au sein de la meilleure défense de MLS depuis son arrivée et a fait partie de l'équipe-type de la saison en 2012, saison durant laquelle il a joué le All Star Game.

Dans un pays friand de statistiques, on apprend sur le site de son club que le Français est le leader de MLS en nombre de duels aériens gagnés (47) cette saison, durant laquelle il a joué 29 matches (5 buts, dont 2 en play-offs, et 2 passes décisives).

"En 2011, je suis venu ici car cela ne s'est pas passé comme je l'imaginais dans mes anciens clubs, expliquait Collin en novembre à France Football. Ici, Les conditions sont extraordinaires pour travailler et j'ai travaillé dur."

Le Français se verrait bien quitter les Etats-Unis avec le trophée de champion en poche et revenir en Europe au mercato d'hiver pour prendre une revanche.

Le seul titre de Kansas City en MLS remonte à 2000 et le Sporting n'a plus joué la finale depuis 2004 alors que Real Salt Lake a été sacré en 2009, en battant les Los Angeles Galaxy de David Beckham.

Les équipes se sont affrontées une seule fois cette saison pour une victoire de Kansas City à Salt Lake City (2-1) lors de la saison régulière.