Les chefs chahutés
© Getty Images

Quatre mois jour pour jour après son sacre européen, Chelsea a dû concéder le nul face à la Juventus (2:2) tandis que Barcelone, le Bayern Munich et Manchester United se sont contentés d'une victoire à minima respectivement face au Spartak Moscou (3:2), Valence (2:1) et Galatasaray (1:0).

Au cours de la deuxième partie de la première journée de la Ligue des champions de l’UEFA, les deux seules victoires à l'extérieur ont été remportées par des formations surprises, les Roumains de Cluj à Braga (0:2) et les Biélorusses du BATE Borisov à Lille (1:3). FIFA.com revient sur les temps fort de la soirée.

L'affiche
Chelsea 2:2 Juventus
Buts : Oscar (31', 33') pour Chelsea ; Arturo Vidal (38'), Fabio Quagliarella (81') pour la Juventus

La nouvelle génération de Chelsea, représentée par Oscar, Juan Mata et Eden Hazard, a failli mettre un terme à la série de 52 matches sans défaite de la Juventus. Au cours d'une première mi-temps de feu, le jeune Brésilien Oscar plaçait deux frappes d'une vingtaine de mètres qui ne laissaient aucune chance à Gianluigi Buffon. Mais la Vieille Dame est trop expérimentée pour paniquer et elle a refait surface rapidement grâce à Arturo Vidal, lui aussi sur une frappe de 18 mètres. En seconde mi-temps, la rencontre très équilibrée (50 % de possession de balle pour les deux équipes) aurait pu basculer d'un côté comme de l'autre. Mais c'est logiquement que Fabio Quagliarella égalisait quelques minutes après son entrée en glissant le ballon entre les jambes de Petr Cech avant de placer une seconde frappe sur le sommet de la transversale.

Les autres rencontres

Groupe E
Shakhtar Donetsk 2:0 Nordsjælland

Alors que les deux favoris du Groupe E se neutralisaient, les Danois ont fait leur apprentissage de la C1 sur le difficile terrain de Donetsk où le Shakhtar s'est imposé logiquement sur un doublé d’Henrikh Mkhitaryan après avoir dominé complètement la seconde mi-temps.

Groupe F
Lille 1:3 BATE Borisov
Bayern Munich 2:1 FC Valence

Bastian Schweinsteiger et Toni Kroos ont permis au Bayern, jamais menacé, de renouer avec la victoire après son échec en finale. Le score aurait même été plus confortable si Diego Alves n'avait pas détourné un penalty de Mario Mandzukic. Lille, de son côté, a fait des débuts catastrophiques dans son nouveau stade en se retrouvant mené 0:3 au bout de 43 minutes par des Biélorusses qui remportent à cette occasion leur première victoire dans la plus prestigieuse des compétitions européennes.

Groupe G
FC Barcelone 3:2 Spartak Moscou
Celtic Glasgow 0:0 Benfica

Privé notamment de son capitaine Carles Puyol et de son maître à jouer Andrés Iniesta, Barcelone a douté pendant 75 minutes face à une formation moscovite jouant parfaitement le contre et qui s'est offert le luxe de mener au Camp Nou. Mais la confirmation du talent de Cristian Tello (un but et une passe décisive) et l'hyper-efficacité de Lionel Messi, auteur de ses 52ème et 53ème buts en C1, ont permis à Tito Vilanova de faire des débuts victorieux, non sans quelques sueurs froides au passage. A Glasgow, le choc entre deux anciens vainqueurs des années 60 s'est soldé par un match assez fermé où les Ecossais n'ont jamais réussi à trouver la moindre faille dans la défense de Benfica.

Groupe H
Manchester United 1:0 Galatasaray
Braga 0:2 CFR Cluj

Michael Carrick a rapidement libéré Manchester United après des relais avec Shinji Kagawa et Robin van Persie qui lui ont permis de se retrouver seul devant Fernando Muslera. Mais les Mancuniens n'ont pas réussi à faire le break par la suite face à une formation turque qui n'a jamais baissé les bras. Outrageusement dominé, Cluj revient quand même de Braga avec les trois points de la victoire grâce à deux coups de patte de Rafael Bastos et au talent de son gardien Mario Felgueiras.

Le joueur

Le Brésilien Rafael Bastos, 27 ans et grand globe-trotter comme nombre de ses compatriotes, n'a pas manqué l'occasion de prendre sa revanche sur Braga, un club où il n'avait guère eu l’opportunité de se montrer en raison de divergences de vue avec son entraîneur de l’époque. Particulièrement motivé à l’occasion des retrouvailles, le milieu offensif s’est offert un doublé avec en prime une seconde réalisation trois étoiles : percée sur le flanc gauche, deux contres favorables pour se débarrasser de deux défenseurs et un gros pointu dans la lucarne. La vengeance est un plat qui se mange froid…

Le but
FC Barcelone 3:2 Spartak Moscou (Lionel Messi, 72')
Auteur du premier but catalan, Tello offre le second à Lionel Messi alors que le Barça commençait à douter. Excentré sur la gauche, l’Espagnol se colle à la ligne de fond pour passer son garde du corps, Aiden McGeady, avant d'adresse une passe en retrait parfaite entre deux défenseurs pour Messi au premier poteau, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond.

La stat  
200 - Comme le nombre de matches joués en Coupe d'Europe des Clubs Champions et en Ligue des champions de l’UEFA par Benfica pour un palmarès plus qu'honorable de 94 victoires, 46 nuls et 60 défaites.

Votre opinion !
Après cette première journée, quelle est la formation la plus en mesure de causer une surprise en C1 ?