Ligue 1 : Les réactions à chaud
© Getty Images

La 11ème journée de championnat a été marquée par la chute du Paris Saint-Germain dans son fief, le retour en forme de Lille et une victoire que Nice attendait depuis longtemps. FIFA.com revient sur les principales réactions d'après-match des entraîneurs de Ligue 1.

Paris Saint-Germain 1:2 Saint-Etienne - Christophe Galtier, entraîneur de Saint-Etienne
Je suis heureux pour le club, les supporters, les joueurs. Venir gagner à Paris, c'était un exploit. Il y avait de la joie dans le vestiaire, de la satisfaction parce que quand on prépare ces matches-là, on peut être pris par l'inhibition, on peut déjouer. Je n'aime pas l'expression de coaching gagnant. Quand on annonce à Aubameyang qu'il ne va pas démarrer le match alors qu'il est apte, il faut le convaincre de vite digérer la déception. J'ai apprécié ceux qui ont démarré, et ceux qui sont rentrés et se sont mis chiffon pour aller chercher ce match-là.

Nice 2:1 Nancy - Claude Puel, entraîneur de Nice
On a essayé de faire du jeu face à une équipe très resserrée. Il fallait de la fraîcheur, il fallait que ça pétille. Jérémy Pied a redonné de l'allant offensif dans ce sens. La victoire, même dans la difficulté, avec le caractère, est méritée. Deux bonnes productions, deux succès à domicile en une semaine, c'est très positif.

Rennes 1:0 Reims - Hubert Fournier, entraîneur de Reims
Les gars ont fait preuve d'un superbe état d'esprit. C'est très frustrant car il y avait quelque chose à faire, Rennes manque de confiance, et même à 10 nous n'avons pas été dominés outrageusement.

Valencienne 3:1 Sochaux - Daniel Sanchez, entraîneur de Valenciennes
Je pense que la victoire est logique compte tenu du nombre d'occasions qu'on a eues. Je suis vraiment satisfait de notre première période, on a montré beaucoup de qualité dans le jeu, en allant vers l'avant. En deuxième période, on s'est un peu compliqué la tâche. A partir du troisième but, on s'est un peu relâchés. Et dans le foot, dès que c'est le cas, ça se ressent. On était moins présent dans les duels.

Evian-Thonon-Gaillard 0:2 Lille - Rudy Garcia, entraîneur de Lille
On a su alterner possession du ballon, repli défensif et on a su être efficaces à deux reprises. On sait qu'on a une équipe qui monte en puissance chaque année à partir du mois d'octobre, c'est ce qu'elle est en train de faire. Ça peut être un match charnière de la saison. On avait envie de prendre 10 points sur 12, c'est ce qu'on a fait. Après notre début de saison moyen, on sait que c'est à force de séries positives et de victoires consécutives qu'on arrivera à se replacer dans les places européennes.

Troyes 1:1 Montpellier
- Jean-Marc Furlan, entraîneur de Troyes
C'est un bon point de pris. Ce ne fut pas notre meilleur match de la saison mais nous nous sommes montrés très généreux. On a manqué nos 20 premières minutes car nous étions trop timorés, trop respectueux. On prend un but "casquette" durant cette période. Ensuite, on a fait preuve de ressources en égalisant avant la pause. Après, je pense que l'on aurait pu faire mieux. Mais avec ce troisième match en l'espace de huit jours, on a manqué de forces pour être meilleurs.