La Juventus se rassure un peu
© AFP

La Juventus Turin s'est rassurée en écrasant le Nordsjaelland (4-0), mercredi lors de la 4e journée de Ligue des champions, mais est loin d'être tiré d'affaire dans le groupe E, où elle occupe toujours la troisième place à une longueur de Chelsea et du Shakhtar Donetsk.

Les "Bianconeri" devront battre les "Blues" dans quinze jours au Juventus Stadium et ramener un point d'Ukraine début décembre pour se qualifier pour les 8e de finale.

Après la claque à domicile contre l'Inter Milan (3-1) samedi, première défaite en 50 matches de Serie A, la Juve a passé sa colère sur le champion du Danemark, qui est lui éliminé.

La Juve travaillait aussi à la remise en confiance de ses attaquants. Antonio Conte (suspendu jusqu'à la fin de la phase de poules) avait reconduit le duo de l'aller, Alessandro Matri-Sebastian Giovinco, en pleine crise de confiance.

La "Fourmi atomique" s'est refait une santé en marquant un joli but, le troisième, sur une frappe croisée, bien servi par Andrea Pirlo pour l'"assist" du jour de "l'Architecte" (37). Giovinco s'est un peu racheté de son match complètement raté contre l'Inter, et a été applaudi à sa sortie (remplacé par Fabio Quagliarella) à l'heure de jeu.

Deux passes d'Isla
En revanche Matri n'a pas trouvé le déclic et a encore multiplié les mauvais choix. Juste avant la mi-temps, il a essayé une talonnade sur sa meilleure occasion et a raté le ballon... Il a touché le fond en jouant trop lentement un face-à-face avec Jesper Hansen (63), se laissant reprendre par Jores Okore, au grand soupir du Juventus Stadium.

Matri n'a pas tout raté, donnant la balle de 4-0 à Quagliarella (75).

Le Nordsjaelland a donc été asphyxié et n'a pu inquiéter la Juve comme à l'aller (1-1).

Claudio Marchisio a vite mis les "Bianconeri" devant (6) en ouvrant le score sur sa spécialité, "l'inserminento", l'insertion éclair au coeur de la défense, sur un centre de Maurizio Isla.

Le Chilien a récidivé en servant son compatriote Arturo Vidal pour le deuxième but (23), qui s'est rattrapé après avoir gaspillé un bon centre de Giovinco quelques minutes plus tôt.

Le "Petit Prince" Marchisio a eu deux autres occasions, contrées par le gardien Hansen, debout dans le déluge. Les Danois joueront leur rôle d'arbitre contre le Shakhtar et Chelsea.