Les jeux sont presque faits
© Getty Images

Quinze des 16 qualifiés pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions de l'UEFA pourraient être connus dès ce mercredi 21 novembre au terme de la cinquième et avant-dernière journée de la phase de groupes.

Porto, Malaga et Manchester United ont déjà assuré leur qualification lors de la quatrième journée. En revanche il faudra attendre la sixième et dernière journée afin de départager Galatasaray, Cluj et Braga pour la seconde place du Groupe H, derrière Manchester.

L'affiche

Juventus - Chelsea, Groupe E, mardi 20 novembre, Juventus Stadium, Turin

Dans un groupe très serré où les trois premiers se tiennent en un point, une de ces deux équipes sera sans doute absente des huitièmes de finale. La Juventus est pour l'instant la moins bien lotie et se trouve condamnée à la victoire pour son 125ème match dans la compétition, même par la plus petite des marges en raison de son match nul à l'aller (2:2) en Angleterre. Dans ce cas, elle pourrait se contenter d'un nul pour son déplacement périlleux à Donetsk lors la dernière journée. Leader de la Serie A, la Vieille Dame développe sans doute, avec la Fiorentina, le plus beau football du championnat italien, mais manque cruellement d'un chasseur de but comme l'a une nouvelle fois illustré son dernier match à domicile contre la Lazio (0:0). Chelsea, qui vient de s'incliner à West Bromwich Albion (1:2), connaît de son côté un gros passage à vide avec seulement deux points pris lors de ses quatre dernières sorties en Premier League. Les Londoniens enregistreront cependant le retour de Juan Mata et d'Oscar, laissés au repos, et miseront beaucoup sur le Belge Eden Hazard, buteur contre West Brom et en grande forme.

Les autres rencontres
Mardi 20 novembre 2012, 20h45 (CET)

Groupe E
Nordsjælland - Shakhtar Donetsk

Même s'il vient de concéder sa première défaite en championnat après 15 victoires consécutives, le Shakhtar Donetsk a largement les moyens de ramener la victoire de Nordsjælland, toujours à la recherche de son premier succès en Ligue des champions de l'UEFA. Un tel résultat le qualifierait si la Juve et s'incline.

Groupe F
BATE Borisov - Lille (18h00)
FC Valence - Bayern Munich

Valence sera qualifié en cas de victoire, et même en cas de match nul, si le BATE Borisov ne bat pas Lille. Le Bayern Munich doit en revanche obligatoirement s'imposer en Espagne mais peut aussi miser sur un faux pas du BATE Borisov, sacré le 11 novembre champion du Belarus pour la septième fois consécutive. A noter que le Bayern a été tenu en échec à Nuremberg (1:1) dans le derby de la Bavière du nord, après huit victoires consécutives à l'extérieur.

Groupe G
Benfica - Celtic Glasgow
Spartak Moscou - FC Barcelone (18h00)

Le FC Barcelone, qui se rend à Moscou face à un Spartak diminué par de nombreuses absences, sera qualifié en cas de victoire ou de match nul, et même en cas de défaite dans certains cas de figure. Le Celtic Glasgow peut également se contenter d'un nul à Benfica, à condition que cela ne soit pas sur le score de 0:0. La tache s'annonce d'autant plus difficile pour Benfica qu’il compte trois points de retard et devra se rendre à Barcelone pour la dernière journée.

Groupe H
Galatasaray - Manchester United
Cluj - Braga

C'est sans doute un des groupes les plus serrés de l'histoire de la compétition. Derrière Manchester United, déjà qualifié, le moindre point perdu pourrait coûter la qualification à ses trois dauphins. Cluj a déjà gagné à Braga (2:0), mais les Portugais sont allés s'imposer à Galatasaray (2:0), qui lui a gagné à Cluj (3:1). Tout peut encore arriver.

Mercredi 21 novembre 2012, 20h45 (CET)

Groupe A
FC
Porto - Dinamo Zagreb 
Dynamo Kiev - Paris Saint-Germain

Une victoire ou un nul à Kiev contre le Dynamo Kiev suffirait au Paris Saint-Germain, qui enregistrera le retour de Zlatan Ibrahimovic, pour rejoindre Porto en huitièmes de finale. En Ligue 1, les Parisiens restent sur un cuisant revers à domicile face à Rennes (1:2), alors que les Bretons étaient réduits à neuf. 

Groupe B
Arsenal - Montpellier
Schalke 04 - Olympiakos

Les deux favoris jouent à domicile. Schalke sera qualifié en cas de victoire et même de nul si Arsenal ne bat pas le champion de France en titre. Les Gunners, euphoriques contre Tottenham lors du derby du nord de Londres (5:2), seront également qualifiés s'ils gagnent et si Schalke bat l'Olympiakos.

Groupe C
Zénith Saint-Pétersbourg - Malaga (18h00)
Anderlecht - AC Milan

Malaga, déjà qualifié et pratiquement assuré de la première place, n'a rien à gagner ni à perdre chez un décevant Zénith qui n'a pas été cette saison à la hauteur de ses ambitions. En revanche, Anderlecht, qui avait ramené un précieux nul de Milan au match aller (0:0), veut croire à l'exploit. Les hommes de Massimiliano Allegri sont en effet en pleine reconstruction et ils s'appuient essentiellement sur Stephan El Shaarawy, meilleur buteur de la Serie A, pour conserver leur rang et décrocher une neuvième qualification consécutive pour les huitièmes.

Groupe D
Ajax Amsterdam - Borussia Dortmund
Manchester City - Real Madrid

Sur le papier, les données sont simples. Le Borussia Dortmund est qualifié en cas de victoire ou de nul à Amsterdam. Le Real Madrid est également qualifié en cas de victoire à Manchester, mais à condition que l'Ajax ne prenne pas les trois points contre le Borussia. Les Citizens restent toutefois invaincus à la maison lors de leurs trois derniers matches contre des clubs espagnols, et l'Ajax, capable de tous les exploits, présente un bilan équilibré à domicile en 44 matches de Ligue des champions de l'UEFA : 22 victoires pour 10 nuls et 12 défaites.

Le joueur
L'attaquant néerlandais de Schalke 04, Klaas Jan Huntelaar, 29 ans, est devenu le troisième joueur de l’histoire de la Ligue des champions de l'UEFA à marquer un but à chacun des quatre premiers de la phase de poules. Il rejoint ainsi Alessandro del Piero (1995/96) avec la Juventus et Serhiy Rebrov avec le Dynamo Kiev (1997/98). Huntelaar est également l'auteur de 12 des 20 derniers buts de Schalke dans les matches européens et affiche un bilan de 71 buts en 86 rencontres depuis son arrivée en 2010.

La stat  
99 - Soit le nombre de matches que Jose Mourinho a dirigés comme entraîneur en Ligue des champions de l'UEFA. Il va devenir ce 21 novembre le quatrième entraîneur a passer la barre des 100 matches, derrière trois autres monstres sacrés : Alex Ferguson (186) - avec le même club -, Arsène Wenger (148) et Carlo Ancelotti (111). Le bilan de l'entraîneur portugais est de 54 victoires, 25 nuls et 20 défaites.

Entendu...
"Je ne révèle rien si je dis que Lionel Messi est déterminant. Mais Leo ne gagne pas les matches à lui seul. Il faut créer les occasions, savoir défendre. C'est trop simple de dire qu'il y a seulement Messi" - Tito Vilanova, entraîneur du FC Barcelone

Votre opinion !
Chelsea, champion d'Europe en titre, et Milan, septuple vainqueur, vont-ils se qualifier ?