Six qualifiés, City recalé
© Getty Images

Le Paris Saint-Germain (Groupe A), Schalke 04, Arsenal (Groupe B), l'AC Milan (Groupe C), le Borussia Dortmund et le Real Madrid (Groupe D) se sont qualifiés à leur tour mercredi 21 novembre 2012 pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions de l’UEFA.

Ils rejoignent ainsi Porto (Groupe A), Malaga (Groupe C), le Shakhtar Donetsk (Groupe E), Valence et le Bayern Munich (Groupe F), Barcelone (Groupe G) et Manchester United (Groupe H) déjà qualifiés. Les trois dernières places pour le prochain tour de la C1 seront attribuées les 4 et 5 décembre 2012.

FIFA.com fait le point sur la seconde partie de l'avant-dernière journée de la phase de poules.

L'affiche
Manchester City 1:1 Real Madrid
Buts : Sergio Agüero (73’ s.p.) pour Manchester City ; Karin Benzema (10') pour le Real Madrid

Pris de vitesse, maladroits en défense avec un 5-3-2 qu'ils paraissaient mal maîtriser, les Mancuniens étaient pris à la gorge d'entrée par des Madrilènes très incisifs et supérieurs au milieu du terrain. Le Real dominait dans tous les compartiments du jeu et ouvrait la marque dès la 10ème minute par Karim Benzema parti dans le dos de la défense de City sur une somptueuse ouverture d'Angel Di María. Les Espagnols se créaient quatre occasions claires dans les 20 premières minutes puis, petit à petit, le match s'équilibrait.

Après la pause, c'est au tour des Citizens d'entamer à 100 à l'heure sous l'impulsion du duo Sergio Agüero-David Silva. Iker Casillas, qui disputait son 644ème match sous le maillot blanc, réussissait à sauver deux occasions très chaudes avant d'être pris à contre-pied sur un pénalty d'Agüero consécutif à une faute d'Alvaro Arbeloa, exclu pour un deuxième carton. Au fil des minutes, le match ne cessait de gagner en intensité, donnant la sensation de pouvoir basculer d'un côté comme de l'autre. Malheureusement pour Manchester City, le Real Madrid tenait le bon bout. Le roi d’Angleterre n’aura jamais su imposer son autorité sur la plus prestigieuse des compétitions européennes et ne verra pas la couleur du prochain tour.

Les autres rencontres
Groupe A
FC Porto 3:0 Dinamo Zagreb
Dynamo Kiev 0:2 Paris Saint-Germain

Porto, malgré la meilleure prestation du Dinamo Zagreb depuis le début du tournoi, s'est imposé sans trop de problèmes avec notamment un superbe but de Lucho Gonzalez d'une reprise pure dans la lucarne. Le PSG, pour sa part, s'est appuyé sur ses individualités pour faire la différence à Kiev face à des Ukrainiens très maladroits dans leurs tentatives. C'est finalement l'Argentin Ezequiel Lavezzi qui a fait la différence en réussissant un doublé, avec une passe décisive de Zlatan Ibrahimovic.

Groupe B
Arsenal 2:0 Montpellier
Schalke 04 1:0 Olympiakos

Roy Carroll a tenu 77 minutes, réalisant plusieurs sauvetages spectaculaires, avant d'être surpris sur une frappe croisée du gauche de 35 mètres de Christian Fuchs. Schalke (trois victoires, deux nuls) est qualifié mais la première place du groupe se jouera à distance avec Arsenal. De son côté, l’Olympiakos passera l’hiver au chaud  et disputera l'UEFA Europe League. Jack Wilshere, sur une remise de la tête d'Olivier Giroud, et Lukas Podolski ont assuré le résultat et la qualification pour Arsenal même si la manière n'a pas toujours été au rendez-vous.

Groupe C
Zénith Saint-Pétersbourg 2:2 Malaga
Anderlecht 1:3 AC Milan

Malaga, qui menait 2:0 après neuf minutes de jeu, a finalement ramené un match nul de Saint-Pétersbourg qui confirme sa qualification pour les huitièmes pour la première fois de son histoire et même la première place du groupe même si Manuel Pellegrini avait laissé plusieurs titulaires au repos. Milan s'est lui aussi qualifié, pour la dixième fois consécutive, en allant s'imposer à Anderlecht en s'appuyant sur sa grande expérience des joutes européennes et le talent de la nouvelle étoile Stephan El Shaarawy, un but et une passe décisive.

Groupe D
Ajax Amsterdam 1:4 Borussia Dortmund

Mario Götze a survolé la rencontre en marquant un but et faisant trois passes décisives, une à son complice Marco Reus et deux pour Robert Lewandowski. Paradoxalement, l’Ajax a dominé la première mi-temps mais Dortmund a fait preuve d'une grande maîtrise technique et d'un grand réalisme dans l'utilisation du ballon. Cette victoire lui permet de terminer à la première place du groupe.

Le joueur
Diego Buonanotte (Malaga) est devenu mercredi 21 novembre 2012 le dixième joueur cette saison à marquer pour ses débuts en Ligue des Champions de l’UEFA et le second joueur argentin à le faire après Javier Pastore, le 18 Septembre dernier. Buonanotte, 24 ans, un petit gabarit d'1m61, international espoir et champion olympique en 2008, évolue dans un rôle de meneur de jeu. Le 26 décembre 2009 en Argentine, il avait été le seul rescapé d'un grave accident de la route où ses trois passagers avaient trouvé la mort.

Le but

Anderlecht 1:3 AC Milan (Philippe Mexès, 71')
Le défenseur de l’AC Milan, Philippe Mexès, réussit un superbe but d'avant-centre. Sur un coup franc, le Français, positionné à l'entrée de la surface légèrement excentré sur la droite, contrôle le ballon de la poitrine dos au but avant de réussir un retourné acrobatique qui termine sa course dans la lucarne.

La stat
4 - Soit le nombre de buts inscrits dans la semaine par Stephan El Shaarawy, qui a pris la relève de Zlatan Ibrahimovic à l'AC Milan. Il a ainsi réussi un but pour l'Italie contre la France (1:2), deux pour Milan à Naples (2:2) et un but et une passe décisive contre Anderlecht en Ligue des champions de l’UEFA.

Votre opinion !
Quels seront les trois derniers qualifiés ?