Lloris brille avec Tottenham contre la Lazio
© AFP

Le gardien de l'équipe de France Hugo Lloris a marqué des points lors de sa nouvelle titularisation dans les buts de Tottenham contre la Lazio Rome (0-0), où il a été le meilleur joueur sur le terrain grâce à ses nombreux arrêts, jeudi pour la 5e journée d'Europa League.

Lloris, habituellement titulaire pour cette compétition et en Coupe de la Ligue, mais second de l'Américain Brad Friedel (41 ans) en championnat d'Angleterre, a réussi plusieurs superbes parades, décourageant notamment Libor Kozak, et est souvent sorti pour couper les trajectoires.

"J'ai beaucoup été mis à contribution, a raconté le gardien à l'AFP, parce que l'équipe n'a pas eu les bonnes réponses face à cette très bonne Lazio, mais c'est un bon point de pris.

Tout de jaune vêtu, il a effectué son premier arrêt sur une frappe puissante de Gonzalo Ledesma, déviée sur la barre (18).

Lloris a ensuite entamé son festival face à Kozak: un très bel arrêt du bout du pied dans un face-à-face avec l'attaquant tchèque (27), une sortie au pied au bout de sa surface pour le contrer (36), et une nouvelle sortie, en tacle glissé, sur un nouveau mauvais alignement de sa défense pour chiper le ballon au malheureux Kozak, qui arrivait lancé (40). Lloris a retiré ses mains à temps pour ne pas toucher le ballon hors de sa surface.

Petit miracle
A l'heure de jeu, Kozak, dans un mauvais soir, a gâché un deux contre un face à Lloris en tirant à côté alors qu'il pouvait servir Senad Lulic (60), puis a frappé trop mollement en arrivant encore une fois lancé (65).

L'ex-Lyonnais a gardé le plus beau pour la fin, réussissant un petit miracle sur une tête à bout portant du Français de la Lazio, Michaël Ciani (85).

Cette huitième titularisation de la saison renforce la position du gardien des Bleus dans sa concurrence avec Friedel. Cela sera-t-il suffisant pour qu'André Villas-Boas, son entraîneur portugais, le titularise une troisième fois d'affilée contre West Ham, dimanche?

"Je ne joue pas en fonction des uns ou des autres, j'essaie de faire le maximum pour l'équipe, après l'entraîneur fait ses choix, répond Lloris au sujet de la concurrence. J'essaie de faire le maximum, mais c'est sûr que j'ai envie de jouer, et j'ai besoin d'enchaîner les matches".

Cette excellente performance le console aussi d'un match frustrant perdu contre Arsenal (5-2) samedi, même si sa responsabilité n'était pas directement engagée sur les cinq buts des "Gunners". Il ne s'agissait que de sa deuxième titularisation en Premier League.

En Europa League, le capitaine des Bleus restait sur une grosse erreur contre Maribor, un dribble raté devant un attaquant, qui n'avait pas empêché la victoire de son équipe (3-1). Les "Spurs" n'ont maintenant plus besoin que d'un nul au dernier match contre Panathinaïkos pour se qualifier.