Marseille battu et éliminé par Fenerbahçe
© AFP

Marseille, privé de nombreux titulaires, s'est incliné jeudi sur sa pelouse face à Fenerbahçe (0-1) et est éliminé de la compétition, lors de la 5e journée d'Europa League, au terme d'une rencontre marquée par des incidents en tribunes.

Les Turcs sont assurés de finir en tête du groupe C, devant les Allemands de Mönchengladbach, vainqueurs de Limassol (2-0). Marseille se déplacera lors de la dernière journée le 6 décembre en Chypre pour un match sans enjeu.

Aux absences sur blessure de Gignac et Rémy s'étaient ajoutées celles de Valbuena et Nkoulou, également touchés. Face à une telle disette, l'entraîneur Elie Baup était dans l'obligation de faire confiance aux jeunes, tels Raspentino, 23 ans, titularisé seulement pour la 2e fois de la saison ou encore Abdullah, 18 ans, déjà apparu cette saison en C3.

Malgré le retour en pointe de Jordan Ayew, suspendu dimanche à Bordeaux et l'apport de Joey Barton au milieu, l'OM pourtant dans l'obligation de gagner pour espérer atteindre les 16e de finale, ne parvenait pas à inquiéter des Turcs sûrs de leur affaire.

Effectif trop réduit
Après plusieurs alertes sur le but marseillais, comme sur ce coup franc de Cristian repoussé des deux poings par Mandanda (12) ou la tentative de Kuyt (22), c'est Fenerbahçe, plus réaliste et percutant qui trouvait l'ouverture. Et de très belle façon, sur un retourné acrobatique d'Irtegun, après un contrôle de la poitrine (1-0, 40).

L'OM, qui n'avait plus le choix, tentait bien de pousser. André Ayew croyait avoir fait le plus dur, mais sa tête ne trouvait que le petit filet (58).

Une minute plus tard, le gardien turc Volkan, d'une belle claquette, sauvait les siens sur un tir d'Amalfitano.

Baup lançait alors Cheyrou à la place d'un Raspentino décevant. Mais rien n'y faisait. Une frappe de Barton flirtait avec la barre. Puis Jordan Ayew, à trois minutes du terme, réclamait un penalty, sans succès.

Quart de finaliste de la Ligue des champions l'an passé, l'OM quitte prématurément le paysage européen cette saison. Mais les points bêtement perdus et un effectif trop réduit ne lui permettaient sans doute pas d'aller plus loin cette fois.