PSG au sommet, City bon dernier
© AFP

Le Paris Saint-Germain (Groupe A), Schalke 04 (Groupe B), Malaga (Groupe C) et le Borussia Dortmund (Groupe  D) ont terminé à la première place de leur groupe respectif, gagnant ainsi le droit de disputer à domicile le match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions de l’UEFA. Porto, Arsenal, l'AC Milan et le Real Madrid devront en revanche essayer de faire la différence dès le match aller à la maison.

Par ailleurs, le Dynamo Kiev, l’Olympiakos, le Zénith Saint-Petersbourg et l'Ajax d'Amsterdam poursuivront leur aventure européenne en UEFA Europa League. A noter enfin que le champion d'Angleterre, Manchester City, et de France, Montpellier, sont éliminés dès le premier tour

L'affiche
Paris Saint-Germain 2:1  FC Porto
Buts : Thiago Silva (29'), Ezequiel Lavezzi (61') pour le PSG ; Jackson Martinez (33') pour le FC Porto

Le Paris Saint-Germain a arraché la première place de son groupe en prenant sa revanche sur le FC Porto au terme d'une rencontre âprement disputée et indécise jusqu'au dernier instant. Un coup de tête rageur de Thiago Silva, qui ouvrait la marque, donnait le ton de la rencontre. Quatre minutes plus tard, Jackson Martinez, libre de tout marquage, n'avait qu'à pousser dans le but vide le centre de Danilo. Le match se jouait finalement sur un coup de dés, une faute de mains du gardien brésilien Helton sur une frappe d'Ezequiel Lavezzi dans un angle fermé. Une erreur qui n'est pas sans rappeler celle du gardien espagnol Luis Arconada en finale de l'UEFA EURO 1982 contre la France. Dans les dernières minutes, Helton se rachetait sur une superbe frappe de Javier Pastore mais cela n'empêchait pas le PSG de rester invaincu en 21 rencontres européennes à domicile.

Les autres rencontres
Groupe A
Dinamo Zagreb 1:1 Dynamo Kiev

Sous la neige de Zagreb, le Dynamo Kiev pensait confirmer sa victoire du match aller sur une frappe d'Andriy Yarmolenko, d'une reprise de volée qui lobait Ivan Kelava avant de toucher la transversale et de rouler au fond des filets. Mais dans les derniers instants de la partie, un penalty d’Ivan Krstanović a permis aux Croates de marquer le point de l’honneur dans ce groupe.

Groupe B
Montpellier 1:1 Schalke 04
Olympiakos 2:1 Arsenal

Schalke a une nouvelle fois concédé le nul contre Montpellier (2:2 et 1:1) mais la tête plongeante de Benedict Höwedes permet aux Allemands de préserver leur invincibilité (trois victoires et trois nuls) et de décrocher la première place du groupe. Ioannis Maniatis et Konstantinos Mítroglou, d'une superbe frappe enroulée du droit, ont permis à l'Olympiakos de sortir la tête haute en remportant une victoire de prestige sur Arsenal à la recherche de son efficacité offensive.

Groupe C

Malaga 2:2 Anderlecht
AC Milan 0:1 Zénith Saint-Pétersbourg

Anderlecht a arraché un point de haute lutte contre la surprenante équipe de Malaga, qui réalise le meilleur parcours d'un débutant en phase de groupes. A noter que les Espagnols ont toujours ouvert le score dans les six matches de ce premier tour. Dans le même temps, l’AC Milan, assuré de la deuxième place, ne s’est jamais fait violence contre un Zénith visiblement plus motivé.

Groupe D
Borussia Dortmund 1:0 Manchester City
Real Madrid 4:1 Ajax Amsterdam

Le Borussia sort grand vainqueur du "groupe de la mort" en venant à bout d'une décevante équipe de Manchester City, dont le meilleur joueur aura été une nouvelle fois le gardien Joe Hart, tout un symbole. Le but de la victoire était inscrit par Julian Schieber en taclant victorieusement un centre Jakub Blaszczykowski. Le Real Madrid, de son côté, a réédité sa performance du match aller grâce au sixième but du tournoi pour Cristiano Ronaldo, provisoirement meilleur buteur, un doublé de José María Callejón et une réalisation de Kaka.

Le joueur
Antonio Adán, 25 ans, champion d'Europe espoirs avec l'Espagne en 2006, est habituellement la doublure d'Iker Casillas au Real Madrid. Mais il est également en passe de devenir une mascotte porte-bonheur après avoir remporté son quatrième match de Ligue des champions de l’UEFA en autant de participations. Les recordmen de matches avec uniquement des victoires en C1 sont le Franco-Sénégalais Oumar Dieng avec le Paris Saint-Germain en 1994 et Vassili Kulkov avec le Spartak Moscou en 1995, qui totalisent six victoires en six matches.

Le but
AC Milan 0:1 Zénith Saint-Pétersbourg (Danny, 35')
Sergei Semak sert Danny sur le flanc gauche de la surface, sa tentative est infructueuse mais le Portugais réussit à récupérer le ballon et de placer une frappe du droit, à ras de terre, qui va finir sa course dans le petit filet opposé de Christian Abbiati, qui s'incline sur la première action cadrée du Zénith.

La stat
13 - Comme le chiffre porte-bonheur pour Arsenal qui se qualifie pour la treizième année consécutive pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions de l’UEFA, dont neuf fois comme premier de son groupe. Par ailleurs, c'était la troisième fois en quatre ans qu'Arsenal et l'Olympiakos se retrouvaient dans le même groupe de C1. Jusqu'à ce mardi 4 décembre, l'équipe évoluant à domicile s'était imposée lors des cinq dernières confrontations.

Votre opinion !
Est-ce un réel avantage de terminer premier de son groupe ?