Le tenant ne tient pas la distance
© Getty Images

La Juventus, le Celtic Glasgow et Galatasaray ont été mercredi 5 décembre les trois derniers clubs à se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions de l’UEFA dont le tirage au sort aura lieu le jeudi 20 décembre à Nyon, en Suisse.

Le Paris Saint-Germain (Groupe A), Schalke 04 (Groupe B), Malaga (Groupe C), le Borussia Dortmund (Groupe D), la Juventus (Groupe E), le Bayern Munich (Groupe  F), Barcelone (Groupe G) et Manchester United (Groupe H) ont terminé à la première place de leur groupe. Ils auront ainsi le droit de disputer à domicile le match retour lors du tour suivant contre le deuxième d'un groupe qu'il n'aura pas rencontré en qualification et appartenant à une fédération différente.

En revanche, le FC Porto, Arsenal, l’AC Milan, le Real Madrid, le Shakhtar Donetsk, le FC Valence, le Celtic Glasgow et Galatasaray, deuxièmes de leur groupe respectif, joueront le match retour à l'extérieur.

Neuf pays seront représentés en huitièmes de finale. L'Espagne championne du monde et d'Europe arrive en tête avec quatre clubs devant l'Allemagne (3). A noter enfin que l'Angleterre a perdu son champion national (Manchester City) et le champion d'Europe sortant (Chelsea) qui est éliminé dès la phase de poules pour la première fois dans l'histoire de la compétition.

L'affiche
Shakhtar Donetsk 0:1 Juventus
But : Oleksandr Kucher (56' c.s.c) pour la Juventus

Entamé sur un rythme relativement paisible, les deux équipes ne prenant pas le moindre risque, le match s'emballait en seconde mi-temps. La Juventus poussait mais s'exposait aux contres des Ukrainiens. La Juve faisait finalement la différence peu avant l'heure de jeu sur un centre tendu de Stephan Lichtsteiner devant le but où Oleksandr Kucher, pressé par Sebastian Giovinco, déviait le ballon dans ses propres filets. Vexé, le Shakhtar essayait de revenir dans le match mais l'expérience de la Juventus faisait la différence et les Ukrainiens devaient se contenter de la deuxième place.

Les autres rencontres
Groupe E
Chelsea 6:1 Nordsjælland

Chelsea quitte la Ligue des champions de l’UEFA mais assure le spectacle avant son départ. Trois penalties ont été sifflés à Stamford Bridge entre la 31ème et la 38ème. Le premier en faveur des Danois, tiré par Nicolai Stokholm a été parfaitement arrêté par Petr Cech. Deux minutes plus tard, nouveau penalty cette fois en faveur de Chelsea, mais Jesper Hansen se détend bien sur le tir d'Eden Hazard. Trois minutes plus tard, nouvelle faute de main dans la surface et c'est cette fois David Luiz qui tire et prend Hansen à contre-pied. Dans la foulée, juste avant la pause, Fernando Torres, bien lancé par Victor Moses gagne son duel avec Hansen et glisse la balle de break dans le but vide. Mais, dès la reprise, Joshua John, parti à la limite du hors-jeu, inscrit le premier but à l'extérieur de l'histoire de Nordsjælland en C1. La suite ne sera alors qu'un long cavalier seul de Chelsea qui sort avec les honneurs.  

Groupe F
Lille 0:1 FC Valence
Bayern Munich 4:1 BATE Borisov

Lille a encaissé sa cinquième défaite en phase de poules, sur un penalty de Jonas, mais cela ne suffit pas aux Espagnols de Valence pour prendre la tête du groupe. En effet, le Bayern a conservé sa première place en s'imposant avec la manière face au BATE Borisov au terme d'une rencontre très engagée. L'incontournable Mario Gomez a une nouvelle fois  fait preuve de son habituel réalisme pour ouvrir la marque et inscrire le 450ème but du Bayern à domicile dans des compétitions européennes.

Groupe G
FC Barcelone 0:0 Benfica
Celtic Glasgow 2:1 Spartak Moscou

Après un début difficile, le Celtic, porté par son public, trouvait son rythme de croisière et Gary Hooper ouvrait la marque d'une frappe précise. Mais le Spartak égalisait pratiquement sur sa seule occasion par Ariclenes da Silva "Ari" d'un petit ballon piqué clouant Fraser Forster au sol. Pourtant à huit minutes de la fin, pour une faute sur Georgios Samaras, le Celtic obtenait un penalty transformé en force par Kris Commons qui assurait la qualification des Ecossais.

A Barcelone, la fête a été gâchée par la blessure de Lionel Messi qui a quitté le terrain sur une civière en se plaignant du genou. Face à une équipe catalane très rajeunie, Benfica n'a pas su saisir sa chance en première mi-temps où il s’est créé de nombreuses occasions avant de subir après la pause.

Groupe H
Manchester United 0:1 Cluj
Braga 1:2 Galatasaray

Les choses avaient mal débuté pour Galatasaray qui se retrouvait mené au score après le but de Marcio Mossoro qui, à la réception d'un dégagement raté, ne se posait pas de question et plaçait une frappe lourde qui faisait mouche. Mais après l'égalisation de Yilmaz Burak, peu après la reprise, c'était au tour d'Aydin Yilmaz de marquer le but de la victoire et de la qualification à la 78ème en poussant au fond un ballon mal repoussé par Quim sur une frappe lourde de Felipe Melo.

Les Roumains de Cluj avaient pourtant parfaitement rempli leur contrat en allant s'imposer à Old Trafford mais la victoire n'ouvre pas les portes de la qualification. Pourtant, le superbe but des 25 mètres de Luis Alberto qui entrait après avoir touché le poteau ne devait rien à personne. Jouant parfaitement le contre, Cluj a mérité sa victoire face à une formation mancunienne démobilisée au début et qui s'est réveillée trop tard face à un Mario Felgueiras en état de grâce.

Le joueur
L'athlétique attaquant grec du Celtic, Georgios Samaras, 1m92, a une nouvelle fois fait la différence même s'il n'a pas été ménagé par les solides défenseurs russes. Il est en effet l'auteur de l'ouverture sur Gary Hooper, qui a inscrit le premier but. Après avoir placé un tir sur la base du poteau, il obtenait ensuite un penalty qui allait donner la victoire aux siens. Depuis son arrivée au Celtic en 2008, Samaras, qui compte 60 sélections, a inscrit 55 buts en 189 rencontres.

Le but
Braga 1:1 Galatasaray (Yilmaz Burak 58')
Cinq minutes après avoir perdu son duel avec Quim, Yilmaz Burak prend sa revanche en plaçant une tête décroisée depuis le point de penalty, sur un excellent centre de Nordin Amrabat, qui laisse le gardien portugais cloué sur sa ligne. Burak inscrit son sixième but dans le tournoi et rejoint Cristiano Ronaldo en tête du classement des buteurs avec six réalisations en six matches.

La stat

200 - Comme le nombre de matches de Ligue des champions de l’UEFA (et de Coupe des Clubs Champions) qu'Alex Ferguson a dirigé depuis le banc de Manchester United. Malgré la défaite surprise face à Cluj, Sir Alex présente un palmarès élogieux de 110 victoires, 51 nuls et 39 défaites.

Votre opinion !
Quel est l’adversaire à éviter dans le deuxième chapeau ?