Bordeaux répond présent, pas l'OM
© AFP

Bordeaux s'est adjugé la 1re place de la poule D en venant à bout de Newcastle 2-0 alors que Marseille (groupe C), déjà éliminé, a quitté l'UEFA Europa League sur une nouvelle déroute à Limassol (3-0), à Chypre, jeudi lors de la 6e et dernière journée de la phase de poules.

Les Girondins ont parfaitement rempli leur contrat à domicile et maîtrisé une rencontre qui faisait office de finale du groupe face aux Magpies. Un doublé de l'attaquant malien Diabaté leur a suffi pour s'emparer définitivement de la position de leader, un avantage non négligeable puisqu'il permet d'éviter en 16e de finale l'une des 8 équipes reversées de la Ligue des champions et de recevoir au match retour.

Assuré de terminer en tête du groupe I, Lyon a joué la carte jeune pour ménager ses cadres avant le grand derby de dimanche contre Saint-Etienne. Avec réussite, le patron de la Ligue 1 l'ayant emporté contre les Israéliens du Kiryant Shmona (2-0). Avec 5 victoires et 1 nul, c'est un quasi sans-faute pour le club de Jean-Michel Aulas qui regoûte avec ambition à la C3 après avoir longtemps été un habitué de la prestigieuse Ligue des champions.

Liverpool avance
L'OM a en revanche bouclé piteusement son parcours européen avec une 3e défaite en forme d'humiliation contre les modestes Chypriotes de Limassol (3-0). Mais les Marseillais, qui talonnent de 2 points le leader lyonnais en L1, ont désormais d'autres priorités et avaient visiblement déjà chassé la C3 de leurs esprits. Elie Baup avait de toute façon décidé de dispenser ses titulaires de ce déplacement sans enjeu pour les préserver en vue de l'accueil de Lorient, dimanche.

Dans les autres poules, Liverpool (GrA) et Tottenham (GrJ), les deux clubs anglais en ballottage, ont obtenu leur billet pour le prochain tour. Les Reds sont allés battre l'Udinese (1-0) et accompagneront au prochain tour l'Anzhi Makatchkala de Samuel Eto'o, vaincu à Berne (3-1). Mal en point en Premier League (11e), Liverpool a évité de peu un nouvel affront.

Les Spurs n'ont eux pas manqué leur grand rendez-vous contre le Panathinaïkos (3-1), leur principal rival pour la qualification.

Enfin, les Roumains du Steaua Bucarest ont décroché leur sésame à Copenhague (1-1) et ont ainsi fait le bonheur de Stuttgart, battu par Molde (1-0) mais 2e du groupe E.