Gudjohnsen, dépanneur à Bruges
© AFP

L'Islandais Eidur Gudjohnsen, ancien joueur du FC Barcelone et de Chelsea, "trop amoureux du jeu", poursuit sa carrière au sein de la modeste lanterne rouge du championnat de Belgique, le Cercle de Bruges qu'il entend sauver de la relégation.

A 34 ans, ce milieu de terrain au palmarès impressionnant aurait pu monnayer sa fin de carrière dans des championnats exotiques. Après avoir évolué aux côtés de stars comme Messi, Xavi, Ronaldinho, Drogba, Iniesta ou Lampard, Gudjohnsen se contente aujourd'hui de l'anonymat du championnat belge où il est arrivé il y a deux mois.

"J'ai eu des dizaines d'offres d'Asie et même des Etats-Unis. Mais je n'ai pu accepter pour des raisons familiales. J'ai fait un sacrifice financier en signant au Cercle mais je me sens bien ici. C'était le bon choix", affirme le joueur arrivé en droite ligne de l'AEK Athènes. "A Athènes, en fin de saison passée, j'ai été victime d'une fracture tibia-péroné. Je n'avais pas envie de terminer ma carrière sur une blessure. Je veux finir sur le terrain. Debout ! Je suis trop amoureux du jeu", affirme le solide fils d'Arnor Gudjohnsen, autre star du football islandais.

Gudjohnsen, le palmarès et le porte-feuille bien rempli, aurait pourtant pu en rester là. Mais en revenant en Belgique (où il a déjà inscrit six buts), il a bouclé la boucle.

Avec Mourinho et Guardiola
Alors que son père faisait les beaux jours d'Anderlecht, c'est à Bruxelles qu'il a frappé dans ses premiers ballons, même s'il n'a jamais porté le maillot des Mauves mais celui d'un club de la banlieue bruxelloise avant de regagner l'Islande et le Valur Reykjavik. Deux saisons au PSV (1995-1997) ont ensuite lancé une carrière qui est passée par douze clubs, notamment Bolton, Monaco ("une erreur, un club sans âme", a-t-il déclaré), Tottenham, Fulham mais surtout Chelsea durant six saisons (2000-2006) et le FC Barcelone (2006-2009).

"Même si ma carrière a été stoppée par quelques blessures et que je n'ai jamais été considéré comme titulaire indéboulonnable à Barcelone et Chelsea, je suis fier de ce parcours", explique Gudjohnsen tout de même auteur de 54 buts pour les Blues. "J'ai remporté des titres aux Pays-Bas, en Angleterre et en Espagne. J'ai aussi inscrit la Ligue des champions à mon palmarès (2009, même s'il est resté sur le banc lors de la finale). C'est pas mal", se souvient-il.

La suite ? Après le Cercle de Bruges (qui évolue dans l'ombre du FC Bruges), ce sera peut-être une carrière d'entraîneur. "Pourquoi pas ? J'ai été dirigé par les plus grands: Ranieri, Mourinho, Advocaat, Pep Guardiola. Combien de joueurs ont eu cette chance ? J'espère pouvoir m'en inspirer, en toute modestie", explique-t-il, jugeant que Mourihno et Guardiola "sont au-dessus des autres".

"Ils parviennent à transmettre leurs consignes et leur passion comme aucun autre. Ces deux-là sont vraiment extra-ordinaires".