Zidane et Ronaldo ensemble contre la pauvreté
© AFP

Le Français Zinedine Zidane et le Brésilien Ronaldo, sacrés l'un et l'autre meilleur joueur du monde en leur temps, se sont retrouvés avec d'autres stars du football pour la 10e édition du "Match contre la pauvreté", mercredi à Porto Alegre (Brésil).

Tous deux ambassadeurs du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud), ils étaient capitaines de deux équipes composées de leurs amis, footballeurs retraités ou en activité. Le match a vocation à réunir des fonds, et il est arbitré, comme les éditions précédentes, par le célèbre ancien arbitre italien Pierluigi Collina.

"De nombreux pays souffrent de pauvreté, et le fait d'être réunis ici témoigne de l'intérêt que nous portons, avec Ronaldo et d'autres joueurs, à cette cause", a déclaré Zidane en conférence de presse.

"Cela montre aussi que tous, chacun à son niveau, nous pouvons faire quelque chose, et c'est ce que nous essayons de faire. Mais cela dit, il est évident que nous n'allons pas éliminer toutes les injustices du monde", a-t-il ajouté.

Zidane, qui avait conduit la France à la victoire dans la Coupe du monde 1998 contre le Brésil (3-0), s'est réjoui de "jouer contre son vieil ami à Porto Alegre".

Ronaldo, l'ex-roi des buteurs connu pour son surpoids et devenu vedette d'une émission de téléréalité au Brésil où il suit un régime amaigrissant draconien, lui a répondu en souriant: "Bien qu'il ait été notre bourreau en 1998, en 2006 (la France avait battu le Brésil 1-0 en quarts de finale du Mondial en Allemagne, ndlr), le peuple brésilien aime beaucoup Zidane, il est très admiré au Brésil".

Les éditions précédentes du "Match contre la pauvreté" avaient été organisées en Suisse, Espagne, Allemagne, France, Maroc, Portugal et Grèce.