12 grands moments de 2012
© AFP

Le football a fourni à l'année 2012 son lot d'émotions. FIFA.com revient sur 12 moments par lesquels le beau jeu a marqué l'année qui est sur le point de se terminer.

La Zambie sur le toit de l'Afrique
12 février
Le premier sacre de la Zambie dans la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF a été une performance remarquable en soi. Le fait que cette victoire ait été acquise en finale aux dépens du grand favori, la Côte d'Ivoire, a ajouté à la portée de l'exploit. Cerise sur le gâteau, ce titre a été remporté à l'issue du premier match disputé par la Zambie à Libreville depuis la catastrophe aérienne de 1993, qui avait coûté à presque toute l'équipe nationale lorsque l'avion qui transportait les Chipolopolo s'était écrasé alors qu'il s'apprêtait à faire escale dans la capitale gabonaise pour se ravitailler en carburant. Pour cette raison, le triomphe zambien dans la CAN 2012 en février dernier a été le moment le plus chargé d'émotion de l'année.

Muamba le miraculé
17 février
Autre raison, autres larmes : dans un stade rempli comme un œuf et sous les yeux des téléspectateurs du monde entier, Fabrice Muamba a été entre la vie et la mort sur la pelouse de White Hart Lane. Le milieu de terrain congolais de Bolton a été victime d'un arrêt cardiaque durant le match contre Tottenham. Son cœur a cessé de battre pendant deux heures mais de façon incroyable, il a survécu pour témoigner de son épreuve. Il a depuis écrit un livre dans lequel il raconte son passage au plus près de la mort.

Agüero dans le temps additionnel
13 mai
La course au titre en Premier League anglaise est allée jusqu'à la dernière minute du dernier match de la saison… et même au-delà. C'est en effet à la cinquième minute du temps additionnel contre Queens Park Rangers, et alors que le match de Manchester United à Sunderland était déjà terminé, que Sergio Agüero a inscrit le but qui a offert à Manchester City son premier titre de champion en 44 ans.

Chapeau bas à Drogba
19 mai
Didier Drogba avait déjà assuré sa place parmi les plus grands joueurs de l'histoire de Chelsea avant même que ne débute la finale de la Ligue des champions de l'UEFA, épreuve convoitée mais jamais remportée jusque-là par le club londonien. En égalisant en finale, l'Ivoirien s'est préparé le plus beau des adieux aux Blues, à savoir un penalty victorieux lors de la séance de tirs, qui a offert leur première Ligue des champions de l'UEFA aux pensionnaires de Stamford Bridge.

Tahiti champion d'Océanie
10 juin
Avant cette année, la Coupe des Nations de l'OFC n'avait jamais quitté l'Australie ou la Nouvelle-Zélande. Par conséquent, le choc a été de taille lorsque la Nouvelle-Zélande, après ses exploits en Coupe du Monde de la FIFA™, n'a pas réussi à atteindre la finale de la compétition dans les Iles Salomon. Au lieu de cela, le titre continental s'est joué entre Tahiti et la Nouvelle-Calédonie. C'est grâce à un but de Steevy Chong Hue que les Tahitiens ont remporté le tournoi continental et gagné le droit de participer à la prochaine édition de la Coupe des Confédérations de la FIFA.

Les Rangers plongent
14 juin
La situation financière précaire des Rangers était un secret de polichinelle depuis longtemps. Cela n'a toutefois pas atténué la portée du choc lorsque le club, après 140 ans d'existence et son record de 54 titres de champion, a été placé en liquidation à la mi-juin. Le géant de Glasgow a ensuite vu à nouveau le jour sous la forme d'une nouvelle société et a pu débuter la saison 2012/13 en quatrième division écossaise. Les pensionnaires d'Ibrox sont actuellement premiers de leur championnat, avec neuf points d'avance et un match disputé de moins.

La Panenka de Pirlo
24 juin
Dans la série de tirs au but du quart de finale de l'UEFA EURO 2012 entre l'Angleterre et l'Italie, les Azzurri étaient menés 2:1 après la tentative avortée de Riccardo Montolivo. C'est le moment qu'a choisi Andrea Pirlo, avec la pression qu'on imagine, pour essayer et réussir une "Panenka". Cette pichenette victorieuse a eu le don d'ébranler la confiance des Trois Lions, qui ont finalement perdu la série sur le score de 4:2.

Et de trois pour l'Espagne
1er juillet
Après avoir essuyé de nombreuses critiques tout au long de son parcours jusqu'en finale, l'Espagne a rappelé de la plus belle des manières les raisons de son règne sur le football mondial depuis quelques années. En finale de l'UEFA EURO 2012, la sélection entraînée par Vicente Del Bosque a battu l'Italie par quatre buts d'écart, record de tous les temps dans l'épreuve suprême des nations en Europe. Par la même occasion, la Roja est devenue la première équipe du Vieux Continent à remporter trois compétitions majeures d'affilée.

Morgan met fin au suspens
6 août
Old Trafford a été le théâtre de nombreux matches de légende. La demi-finale du Tournoi Olympique de Football Féminin, Londres 2012 entre les États-Unis et le Canada en fait partie. Au terme d'une rencontre de folie, Alex Morgan a offert le billet pour la finale aux Américaines en inscrivant le but d'une victoire 4:3 à la toute dernière minute de la prolongation.

Ibra puissance quatre
14 novembre
Pour l'inauguration de la toute nouvelle Friends Arena de Stockholm, Zlatan Ibrahimovic est devenu le premier joueur d'une histoire longue de 915 matches à inscrire quatre buts contre l'Angleterre. Mais plus que cet exploit encore, c'est la qualité de son quatrième but, un retourné acrobatique de 30 mètres, qui a fait la une de nombreux journaux de par le monde le lendemain.

Messi dépasse Müller
9 décembre
"Mon record a tenu pendant 40 ans et il vient d'être battu par le meilleur joueur du monde. Je suis heureux pour lui." Ces propos élogieux sont de Gerd Müller. C'est dans ces termes en effet que Der Bomber a commenté l'exploit de Lionel Messi. En inscrivant ses 85ème et 86ème buts en 2012, l'Argentin a ainsi battu le record établi par l'Allemand en 1972 du plus grand nombre de buts marqués au cours d'une année civile.

Corinthians champion au Japon
16 décembre
Le géant pauliste avait remporté la première édition de la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA en 2000. Cependant, l'histoire récente de la compétition avait été marquée par une domination européenne. Raison de plus pour les 20 000 supporters de Corinthians qui avaient fait le déplacement à Yokohama de se réjouir lorsque leur équipe a battu Chelsea, de façon tout à fait méritée, grâce à une tête victorieuse de Paolo Guerrero en deuxième période.