Le Barça en ballottage défavorable
© EFE

Le FC Barcelone a été accroché à domicile (2-2) par un Malaga combatif, qui est parvenu à arracher le nul par Camacho alors qu'il était réduit à dix après l'exclusion de Monreal à la 75e, mercredi en quart de finale aller de la Coupe du Roi.

Alors qu'il s'agit seulement du troisième nul de la saison du Barça à domicile, Malaga, très concentré mercredi, a ainsi ramené un excellent résultat du Camp Nou. Les Andalous pourraient en effet se contenter d'un nul lors du match retour de jeudi prochain, qui marquera la troisième confrontation de rang entre les deux équipes, après la victoire 3-1 des Catalans dimanche en championnat.

En outre, les Ciel et Blanc pourront se targuer d'avoir fait jeu égal avec le Barça sur l'essentiel de la rencontre, les Catalans encaissant même un but à la 89e alors qu'ils étaient en supériorité numérique.

Alors que le Barça - dans une version B avec Xavi, Fabregas, Piqué ou encore Alba sur le banc - avait commencé par dominer la rencontre, les locaux s'étaient déjà fait surprendre par l'ouverture du score des Andalous. Thiago perdait en effet le ballon aux 16 mètres sous la pression d'Iturra qui ne manquait pas cette aubaine (25).

Mais, piqué au vif, le Barça renversait la situation en un rien de temps. Messi jouait les anguilles à droite et concluait rageusement sa longue course d'un tir victorieux du gauche (29). A peine une minute plus tard, Puyol y allait aussi de son but, d'une superbe tête sur un corner tiré de la gauche (30).

En dépit de ce brusque revirement de situation, Malaga poursuivait son effort, parvenant même à malmener considérablement le Barça dans le second acte. Même l'exclusion de Monreal à la 75e, qui commettait une faute sur Pedro, tout juste entré en jeu, ne rompait pas l'organisation des visiteurs. Et sur le coup de gong final, sur un ultime coup franc, Camacho surgissait pour arracher un nul au goût de victoire pour les Ciel et Blanc (89).