Des tendances qui se confirment
© AFP

Le Brésil est de plus en plus attirant et les joueurs japonais sont de plus en plus nombreux à s’exporter. Telles sont les tendances du marché des transferts en ce début d’année, alors que les championnats du Golfe restent des destinations à la mode. FIFA.com vous le confirme en récapitulant les principaux transferts des deux dernières semaines.

Avant d’accueillir le monde en 2014 pour la Coupe du Monde de la FIFA™, le Brésil attire déjà des joueurs de toute la planète football, dans un championnat chaque saison de plus en plus compétitif. Et parmi les plus attirés, on trouve notamment les voisins et rivaux argentins. Ainsi les défenseurs internationaux Fabian Monzon, de Lyon, Emiliano Insua, du Sporting Portugal, se sont engagés respectivement à Fluminense et Grêmio, même si le Lisboète attend confirmation du transfert.

Autre arrivant à Porto Alegre, le Chilien Eduardo Vargas, révélation sud-américaine de 2011, avait séduit Naples au début de l’année 2012, mais il traverse déjà l’Atlantique dans l’autre sens après avoir à peine eu le temps de remporter la Coupe d’Italie. Le défenseur brésilien Gil, lui, a passé une saison en Ligue 1 à Valenciennes, avant de rentrer au pays, à Corinthians, un après avoir quitté Cruzeiro.

Evidemment, les avions fonctionnent aussi dans l’autre sens. L’un d’eux transporte Vagner Love au CSKA Moscou, où il a évolué entre 2004 et 2011, avec des prêts à Palmeiras et Flamengo, son dernier club en date, et Welington França, milieu défensif de Criciúma, qui découvre l’Europe avec Hanovre. L’Uruguayen Sebastian Abreu quitte aussi le championnat brésilien pour une destination bien connue, Nacional de Montevideo, où il effectuera un troisième passage pour le… 21ème transfert de sa carrière ! Le Turc Nuri Sahin pour sa part n’en a connu que quatre depuis ses débuts au Borussia Dortmund, mais les deux derniers en l’espace de six mois ! Prêté en début de saison à Liverpool par le Real Madrid, il l’est à nouveau pour la terminer dans son club formateur, double champion d’Allemagne en titre.

L’Allemagne justement, c’est l’une des destinations favorites des joueurs japonais depuis quelques années. Après Shinji Kagawa, Hiroshi Kyotake, Atsuto Uchida et autres Makoto ou Takashi Inui, le jeune attaquant Kosuke Kinoshita rejoint Fribourg en provenance du Yokohama FC. Le contingent nippon en Europe s’aggrandit également avec les arrivées de Yuji Ono, du Yokohama F Marinos, et Kensuke Nagai, de Nagoya Grampus, qui se retrouveront dans le vestiaire du Standard de Liège.

Et si le Japonais est la langue à la mode sur le Vieux Continent, le Français a la cote à Newcastle. Dans un effectif comptant déjà neuf francophones sont venus s’ajouter le défenseur Mapou Yanga-M Biwa, champion de France en 2012 avec Montpellier, le buteur Yoan Gouffran, sacré roi de France avec Bordeaux en 2009, le milieu de terrain international de Toulouse Moussa Sissoko et le défenseur de Nancy Massadio Haidara. L’attaquant de l’Olympique de Marseille Loïc Remy était également tout près de rejoindre les Magpies, mais il s’est finalement engagé avec Queens Park Rangers, où il a trouvé le chemin des filets dès son premier match.

Il remplace dans l’effectif londonien un autre ancien Marseillais, Djibril Cissé, parti faire trembler les filets avec al Gharafa au Qatar, autre destination à la mode chez les footballeurs, et qui accueillera le monde en 2022. Il y fera équipe avec le Brésilien Nenê, ancien buteur du Paris Saint-Germain, tandis que son compatriote, le milieu offensif Bruno César, qui compte deux capes avec la Seleçao, a choisi l’Arabie Saoudite et Al Ahli Jeddah après deux saisons au Benfica Lisbonne. L’Argentin Pablo Aimar, lui aussi sociétaire du Benfica, pourrait bientôt lui emboîter le pas pour rejoindre lui aussi Al Ahli, mais à Dubaï, aux Emirats Arabes Unis.

Animateur du marchés des transferts depuis quelques années, et de la Ligue des champions de l’UEFA cette saison, Malaga s’est encore activé ces derniers jours. Outre le pari de la jeunesse avec le prêt de Lucas Piazon, international brésilien U-17 de Chelsea, qui ne compte qu’une apparition en équipe première des Blues, les Boquerones font aussi celui de l’expérience, en l’occurrence celle de Diego Lugano, capitaine de l’Uruguay demi-finaliste de la Coupe du Monde de la FIFA 2010™ et vainqueur de la Copa América 2011, qui ne s’est pas imposé au PSG. Autre arrivée en Liga, celle du Bulgare Martin Petrov à l’Espanyol Barcelone après six saisons en Angleterre, avec Manchester City puis Bolton.

Le Néerlandais Wesley Sneijder, lui, n’a passé que six ans en Italie avant de s’envoler pour la Turquie. Il pose à Galatasaray des bagages contenant des titres de champion des Pays-Bas avec l’Ajax, d’Espagne avec le Real Madrid, et d’Italie avec l’Inter Milan, son dernier club en date avec lequel il a également remporté la Ligue des champions de l’UEFA, la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, la Coupe et la Supercoupe d’Italie. Le milieu international français Yann Mvila s'envole pour sa part avec des valises bien plus légères pour la Russie, mais il espère remplir son palmarès au Rubin Kazan.

Enfin, dernière tendance de ce mercato d’hiver, celle de vouloir prolonger le plaisir ! C’est ce qui a motivé la légende brésilienne Rivaldo, qui fêtera ses 41 ans en avril, à s’engager avec São Caetano, ou son compatriote Julio Cesar, 34 ans, ancien défenseur du Real Madrid, de l’Olympiakos et du Benfica entre autres, à relever le défi du Toronto FC après une saison 2011/12 au Sporting Kansas City. Quant à Eidur Gudjohnsen, 34 ans, le dernier transfert en date d’une longue carrière qui l’a vu défendre les couleurs du PSV Eindhoven, de Chelsea, du FC Barcelone, ou de l’AS Monaco, sera aussi le plus court puisqu’il passe du Cercle Bruges au FC Bruges.