Le Nord à la conquête de l'or
© AFP

L'Afrique du Nord apparaît comme la grande gagnante du week-end, au terme des matches retour du premier tour préliminaire de la Ligue des champions de la CAF. En effet, sept de ses représentants ont confirmé leur présence en huitièmes de finale. Quatre d'entre eux étant amenés à croiser le fer au prochain tour, cette région pourrait compter jusqu'à cinq clubs en juillet prochain, au moment du coup d'envoi de la phase de groupes. L'équipe sacrée championne d'Afrique représentera le continent lors de la prochaine Coupe du Monde des Clubs de la FIFA, qui aura lieu au Maroc en fin d'année.  

L'affiche
Enugu Rangers 2:0 Vital'O
Pour leur deuxième apparition en Ligue des champions de la CAF, les Enugu Rangers ont franchi un palier en accédant pour la première fois aux huitièmes de finale. Les Nigérians ont souffert pour venir à bout de Vital'O. Okey Emordi a perdu deux défenseurs en fin de match sur blessure. Cependant, les Flying Antelopes avaient déjà fait la différence, grâce à deux buts signés Uche Oguchi et Efe Yarhere. Les locaux auraient même pu bénéficier d'une avance encore plus confortable si la frappe de Sanusi Sani n'avait pas été renvoyée par la transversale ou si le gardien adverse ne s'était pas interposé sur une frappe d'Alhaji Gero. Les Burundais ont failli réduire l'écart dans le temps additionnel sur un penalty consécutif à une faute de Yarhere dans la surface. Mais Godwin Ayalogu a repoussé la tentative de Steve Nzigamasabo.

La surprise
AC Léopards 3:0 Kano Pillars
Vainqueurs 4:1 au match aller, les champions du Nigeria en titre s'attendaient sans doute à un déplacement tranquille au Congo. Mais les Fauves du Niari ont bousculé le scénario en marquant dès la première période. Après les repos, les Congolais ont encore frappé à deux reprises, inscrivant notamment le but décisif sur penalty dans le temps additionnel. Le nul (4:4) sur l'ensemble des deux manches profite finalement à l'AC Léopards, qui avait marqué à l'extérieur. Cette contre-performance porte un rude coup au football nigérian, qui espérait placer deux représentants en phase de groupes pour la première fois depuis 2009.  

Les autres rencontres
Les Égyptiens d'Al Ahly ont disposé de Tusker (2:0) pour s'imposer 4:1 sur l'ensemble des deux manches. Auteur du deuxième but de son équipe, Emad Moteab a trouvé le chemin des filets à trois reprises face aux Kényans. Zamalek sera également présent en huitième de finale. Le club cairote s'impose sur la plus petite des marges devant l'AS Vita Club, après un nul vierge à l'aller. L'Algérie alignera également deux clubs au prochain tour. La JSM Béjaïa a surpris Asante Kotoko en arrachant le nul (1:1) à Kumasi et se qualifie en vertu de la règle des buts marqués à l'extérieur. De son côté, l'ES Sétif a dominé les Burkinabés de l'ASFA Yennenga 4:2, après un nul 1:1 à l'aller. La Tunisie est le seul autre pays à compter deux représentants à ce stade de la compétition. Khalil Chammam a donné une courte victoire (1:0) à l'Espérance sur Primeiro de Agosto, tandis que le CA Bizertin s'est aisément débarrassé des Dynamos (3:1) malgré le revers (1:0) enregistré au Zimbabwe. Le FUS Rabat complète le casting des équipes d'Afrique du Nord. Défaits 1:0 au Cameroun par l'Union Douala, les Marocains se sont imposés 3:1 en score cumulé.  

Les Éthiopiens de Saint George ont tenu Djoliba en échec (1:1) et l'emportent donc 3:1 au total. La plus large victoire de la semaine est à mettre au crédit du TP Mazembe, qui n'a fait qu'une bouchée des Mochudi Centre Chiefs (6:0). Trésor Mabi Mputu s'est illustré en signant un doublé. Vainqueur 2:1 à l'aller, le Recreativo do Libolo d'Angola a gagné sur le même score au Soudan, devant les supporters d'Al-Merreikh,. Finaliste malheureux en 2008, le Coton Sport du Cameroun poursuit également sa route, à la faveur d'un succès 2:1 sur l'AFAD Djékanou. Enfin, le Stade Malien a enregistré un nouveau succès face aux Sénégalais de Casa Sport (2:0) et s'impose 4:1 sur l'ensemble des deux manches.  

Le joueur
Séwé Sport pensait sans doute avoir fait le plus difficile en dominant les Soudanais d'Al Hilal 4:1. Piqué au vif, le club d'Omdurman a réussi à inverser la tendance en marquant par trois fois, par Mohamed Tahir, Ahmed El Basha et Mohamed Traoré. Ce succès aurait suffi au bonheur des locaux mais Kako Rostan a inscrit le but de la qualification ivoirienne dans les dernières secondes du temps additionnel.   

La stat
16 -
Comme le nombre de clubs toujours en course en Ligue des champions. Les vainqueurs des huitièmes de finale accèderont à la phase de groupes.

Entendu…
"Il était important de marquer à l'extérieur mais nous voulions aborder ce match avec un esprit neuf. Nous nous sommes fait peur en encaissant le premier but mais, par la suite, nous avons contrôlé les débats, comme nous l'avions fait en Zambie" - Roger De Sa, entraîneur d'Orlando Pirates, vainqueur de Zanaco 2:1 (3:1 en score cumulé)

Votre opinion !
Les Algériens de la JSM Béjaïa peuvent-ils faire chuter l'Espérance, double championne d'Afrique, et accéder pour la première fois de leur histoire à la phase de groupes ?