Martino, prochain entraîneur du Barça ?
© AFP

L'Argentin Gerardo "Tata" Martino s'apprête à devenir l'entraîneur du FC Barcelone en remplacement de Tito Vilanova qui vient de quitter le club catalan pour cause de maladie, affirme lundi la presse espagnole.

"Tata" Martino, actuel entraîneur du club argentin de Rosario, le Newell's Old Boys, est attendu à Barcelone mardi après avoir conclu lundi cet accord avec les dirigeants du club lors d'une vidéoconférence, affirme le journal sportif AS.

Selon la presse sportive espagnole, le technicien argentin s'apprête à s'engager pour trois ans avec le Barça et apporterait dans ses bagages son actuel adjoint, Jorge Pautasso, ainsi que son préparateur physique, Elvio Paolorroso.

Le champion d'Espagne avait annoncé vendredi le départ de Tito Vilanova, âgé de 44 ans, son entraîneur depuis un an, qui souffre d'un cancer des glandes salivaires et va devoir se soumettre à un traitement "incompatible" avec ce métier.

Martino avait immédiatement été cité parmi les favoris, avec l'Espagnol Luis Enrique.

AS soulignait samedi que l'Argentin semblait avoir "le plein appui" de Lionel Messi, son compatriote et star du Barça. Le journal catalan Sport remarquait qu'il est partisan d'un jeu "à vocation clairement offensive", correspondant au style qui a fait l'excellence du Barça.

Agé de 50 ans, "Tata" Martino s'est fait connaître comme sélectionneur de 2007 de l'équipe du Paraguay, qu'il a conduite aux quarts de finale de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, une première pour ce petit pays sud-américain. Il avait confirmé l'année suivante avec une finale de Copa America perdue contre l'Uruguay.

Fin 2011, il a rejoint le Newell's Old Boys, où il avait fait ses armes comme milieu de terrain, disputant 472 matches pour ce club dans les années 80, un record.

Le mois dernier, il a conduit Newell's à la victoire dans le tournoi final du Championnat argentin, avant d'échouer aux tirs au but en demi-finale de la Copa Libertadores, la Ligue des champions sud-américaine, contre les Brésiliens de l'Atletico Mineiro.

Il avait annoncé qu'il quitterait le club après la Copa Libertadores.

Disciple de son compatriote Marcelo Bielsa, le très offensif sélectionneur du Chili au Mondial-2010 cité lui aussi comme un candidat possible au poste d'entraîneur du Barça, il avait néanmoins imprimé un style très défensif au Paraguay.