Histoire
Né en 1922, le Spartak Moscou a longtemps été orphelin de stade, bien qu'il soit l'un des clubs les plus populaires de Russie. Il disputait ses rencontres à domicile dans les enceintes moscovites du Dynamo, du Loujniki et du Lokomotiv, dans la Khimki Arena aux abords de la capitale et même à Ekaterinbourg.

Au printemps 2010, "l'équipe du peuple" a lancé la construction d'un stade de 45 000 places dans le district de Tushino, sur le site de l'ancien aérodrome de Moscou. Il l'a inauguré le 5 septembre 2014 par un match contre l'Étoile Rouge de Belgrade qui s'est conclu sur un nul 1:1.

Le Stade du Spartak a été l'un des quatre sites retenus pour accueillir la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017.  

Conception
L'esthétique du stade fait la fierté du club. La façade s'orne d'une "cotte de mailles" composée de centaines de petits diamants qui forment le logo du Spartak. Ses couleurs changent suivant l'équipe hébergée. Baignée de rouge et blanc pour les rencontres du Spartak, elle adopte les couleurs du drapeau russe en l'honneur de la sélection russe.

L'enceinte abrite également le musée du Spartak Moscou, le club officiel de supporters et la boutique du club. Une nouvelle station de métro a été ouverte à proximité.

Héritage
Il est prévu de construire un lotissement résidentiel autour du stade après Russie 2018.

A savoir
Ville hôte :
Moscou
Projet : Nouveau stade
Capacité : 45 000*
Lieu : Tushino
Equipe résidente : FC Spartak Moscou

Le nombre ci-dessus indique la capacité anticipée pour ce stade dans son état définitif. Merci de noter que la capacité officielle du stade pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018 sera inférieure en raisons des contraintes et des constructions spécifiques à l'événement.