La Coupe Jules-Rimet étant devenue propriété exclusive du Brésil après leur troisième victoire en Coupe du Monde de la FIFA, obtenue à Mexico en 1970, la FIFA a commandé la création d'un nouveau trophée pour la dixième édition, en 1974. La FIFA a reçu un total de 53 propositions de la part d'artistes originaires de sept pays, mais c'est celle d'un Italien, Silvio Gazzaniga, qui a été retenue.

Celui-ci décrivait son oeuvre de la façon suivante : "Les lignes jaillissent de la base, se hissent en formant des spirales et se déploient pour accueillir le monde. A partir des tensions dynamiques apparentes du corps compact s'élève la silhouette de deux athlètes au moment crucial de la victoire".

L'actuel Trophée de la Coupe du Monde de la FIFA ne peut plus être définitivement gagné par un pays. En effet, les règlements stipulent qu'il doit demeurer en la possession de la FIFA.

Le nouveau trophée est haut de 36.8 cm, fait d'or de 18 carats et pèse 3175 grammes. Sa base comporte deux anneaux de malachite semi-précieuse, alors qu'en dessous sont inscrits les noms des vainqueurs de la Coupe du Monde de la FIFA depuis 1974.