Sabri Lamouchi, sélectionneur de la Côte d'Ivoire
Mon contrat se terminait à cette Coupe du Monde et il n'y aura pas de suite, vous comprenez bien pourquoi. C'est logique, alors qu'on n'a pas réussi à la Coupe d'Afrique et pas réussi à la Coupe du Monde. On s'investit pendant deux ans mais mon histoire avec la Côte d'Ivoire s'arrête malheureusement ce soir. J'ai pris énormément de plaisir et c'était une grande fierté de représenter cette grande nation. Le scénario est cruel mais les Grecs n'ont pas volé leur victoire. A une minute près, on faisait l'exploit mais ce sont les petits détails du haut niveau. Ça me laisse beaucoup de déception et de frustration. 

Fernando Santos, sélectionneur de la Grèce
C'est la meilleure équipe a gagné, que ce soit au niveau de la stratégie, de l'envie et du nombre d’occasions. Nous avons marqué deux buts et frappé trois fois la barre. C’est une victoire juste et nous avons montré de quoi nous sommes capable. Sur les deux premiers matches, nous n'étions pas concentrés, alors que c'est d'habitude notre grande force. Nous avons montré que nous savions aussi attaquer. Ce matin, j’avais dit aux joueurs que ce match n'était pas le dernier. Aujourd’hui, nous sommes très heureux et je sais que tout le monde en Grèce est en train de savourer ce moment.