Marc Wilmots, sélectionneur de la Belgique
Le jeu était peut-être trop lent en première mi-temps. Nous étions incapables de trouver les solutions face à une équipe qui refusait de jouer. La vitesse que j'ai apportée grâce à mes changements a fait la différence après la pause. Les joueurs avaient l'air abattu dans les vestiaires. Je leur ai donc dit que j'étais certain qu'on allait marquer. Nous avons trois points, on n'est encore nulle part mais on a montré notre force de caractère.

Kevin de Bruyne, Homme du Match Budweiser (BEL) 
Je n'étais pas satisfait de ma première mi-temps. L'Algérie a joué en bloc de manière très organisée mais j'ai su faire la différence avec mon équipe en deuxième mi-temps grâce à ma qualité de passe. Je ne pense néanmoins pas que je mérite d'être élu homme du match. On devait être patient face à une équipe comme l'Algérie et je n'ai pas douté de notre capacité à retourner la situation.

Vahid Halilhodzic, sélectionneur de l'Algérie
Je ressens la déception d'être passé à côté de quelque chose de grand. Nous avons trop subi en deuxième mi-temps en laissant la Belgique s'imposer physiquement. La différence d'expérience s'est fait ressentir à la fin. Cela s'est joué sur des détails et sur le talent de notre adversaire. L'exploit n'était pas loin. J'avais parlé de la puissance belge en contre. Cela s'est malheureusement vérifié.