Fabio Capello, sélectionneur de la Russie
Nous avons fait un match correct. Je suis satisfait de la prestation de mon équipe. Mes joueurs ont bien réagi après l'ouverture du score. C'était le meilleur cadeau d'anniversaire qu'ils pouvaient me faire. Je suis tout de même un peu déçu, car nous aurions pu l'emporter. Au coup d'envoi, nous étions très nerveux. Nous n'avons pas réussi à reproduire notre jeu habituel. Sans être véritablement exceptionnels, nous avons tout de même réussi à nous montrer dangereux. Les Sud-Coréens ont réussi de bonnes choses collectivement, notamment en termes de possession de balle, mais nous avons su les tenir à distance. Comme n'importe quel joueur, un gardien peut commettre une erreur. Aujourd'hui, c'est arrivé à un grand champion comme Igor Akinfeev. Heureusement, nous avons pu réparer sa faute. Kerzhakov est un joueur fantastique, toujours attiré par le but.  

Hong Myungbo, sélectionneur de la République de Corée
Nous avons failli gagner mais, finalement, nous devons nous contenter du nul. C'était notre première sortie dans la compétition et les premiers matches sont souvent les plus difficiles. Malgré tout, je suis content de ce que j'ai vu. Nous avons bien analysé le jeu de la Russie et la stratégie de son sélectionneur. Nous étions parfaitement préparés pour cette rencontre. Mes joueurs ont donné le meilleur d'eux-mêmes. Ils se sont montrés très habiles tactiquement et physiquement. Les Russes sont rapides et ils ont su nous mettre sous pression par moments. J'ai donc dit à mes joueurs qu'ils pouvaient allonger le jeu, mais que ce n'était pas une obligation.