Carlos Queiroz, sélectionneur de l'Iran
Je suis très fatigué, j'ai beaucoup couru sur mon banc aujourd'hui ! Ce match a été très difficile pour nous, mais nous avons montré notre style et avons fait preuve d'esprit d'équipe, de concentration et de discipline. Nous avons réussi à les frustrer dans leurs mouvements collectifs en première période. Après la pause, les stars du Nigeria ont essayé de faire la différence et de prendre le jeu à leur compte. Nous avons alors hissé notre niveau d'un cran, avec beaucoup de doubles marquages. Les spectateurs n'ont pas vu de but, mais le spectacle peut aussi parfois résider dans l'intensité, la solidarité, la concentration, l'esprit d'équipe.

John Obi Mikel, Homme du Match Budweiser (NGA)
Nous sommes tous déçus, car le premier match est très important. Nous avons cherché la victoire, mais l'Iran savait ce que nous voulions faire et nous attendait à 11 joueurs derrière. Ils ont réussi à contrecarrer notre jeu. Le prochain match, il faudra nous procurer davantage d'occasions et être précis devant le but. 

Stephen Keshi, sélectionneur du Nigeria
Nous voulions marquer dans les 20 premières minutes, mais ils étaient très regroupés et nous n'y sommes pas arrivés. Quand ce genre de situation se présente, on s'énerve parce qu'on veut absolument marquer, alors que pour y parvenir il faut rester calme. Il faut être respectueux de l'Iran qui a décidé de jouer ainsi et qui a réussi à tenir son plan.