Cette fois, c’est sûr : l’Algérie va réussir à se qualifier pour les huitièmes de finale d’une Coupe du Monde de la FIFA pour la première fois de son histoire. Les Verts ne sont qu’à 90 minutes du bonheur. Mais à peine six minutes après être entrés sur le terrain remplis d’espoir, la Russie leur propose de reporter leur rendez-vous de quatre ans…  

Le temps pour la Sbornaja de prendre ses marques, pour Dmitry Kombarov de s’échapper côté gauche et centrer, et pour Alexander Kokorin de s’envoler et marquer de la tête (1:0, 5’). Les hommes de Fabio Capello, libérés par ce début idéal, domineront le reste de la première période. Les seules réactions maghrébines sont une tête d’Islam Slimani brillament sauvée par Igor Akinfeev (29’), et sa sœur jumelle qui connaît le même destin (43’).

Jamais deux sans trois ? Presque. Slimani s’envole encore pour faire parler son jeu de tête, mais cette fois, Akinfeev est trop court (1:1, 60’). L’Algérie se reprend à espérer, et Raïs Mbolhi se charge de garder le rêve intact pour la demi-heure restante, notamment sur une frappe croisée d’Aleksandr Kerzhakov (70’). Le conte de fées algérien se poursuivra à Porto Alegre contre l’Allemagne. Pour les Russes, il faut reporter le rendez-vous des huitièmes de finale de quatre ans…

Homme du Match : Islam Slimani (ALG)

Pour revivre l'intégralité du film de la rencontre, consultez le Blog et visionnez nos résumés vidéos disponibles quelques minutes après le coup de sifflet final.