Si la première place du Groupe F est promise à l’Argentine, Bosnie-et-Herzégovine et Nigeria sont destinés à se disputer le second billet. Voilà qui situe l’enjeu de la rencontre entre deux équipes que peu de choses séparent.

Peu de centimètres séparent également le coup franc de Peter Odemwingie de la lucarne d’Asmir Begovic, et quelques autres privent Edin Dzeko d'un but pour hors-jeu (21’). En un rien de temps, les Bosniens passent près du bonheur sur une frappe écrasée d’Izet Hajrovic (21’), une autre puissante de Dzeko boxée par Vincent Enyeama (24’), et un contre mal négocié par Miralem Pjanic (25’). C’est beaucoup par rapport aux offensives des Africains, mais un petit rien leur suffit pour faire la différence. Le débordement d’Emmanuel Emenike côté droit est conclu par Odemwingie, bien placé en retrait (1:0, 29’).

Après la pause, Enyama a un peu plus l’occasion de briller, les Européens mettant beaucoup d’application dans leurs innombrables attaques. Mais la conclusion est un tantinet imprécise, un brin précipitée ou un zeste malchanceuse. Du coup, il manque un chouia aux Super Eagles pour doubler la mise sur des frappes puissantes d’Emenike (65’) puis d’Ogenyi Onazi (81’). Les Nigérians ont un peu d’espoir de déloger l’Argentine du trône lors du dernier match, alors que les Bosniens, éliminés, ont beaucoup de regrets avant d’affronter l’Iran pour l’honneur.

Homme du Match : Peter Odemwingie (NGA)

Pour revivre l'intégralité du film de la rencontre, consultez le Blog et visionnez nos résumés vidéos disponibles quelques minutes après le coup de sifflet final.