Didier Deschamps, sélectionneur de la France
Le Nigeria a évolué de manière très physique, en apportant beaucoup de densité dans le jeu. C’était un défi de faire face et nous l’avons relevé. Pendant une heure, nous étions dos à dos mais la France a été capable de prendre le dessus au cours de la dernière demi-heure. Les Nigérians étaient fatigués. Ils ont ensuite laissé des espaces dans leur défense. Nous avons su nous montrer dynamiques et rapides au bon moment, alors que le Nigeria ralentissait. Cette victoire méritée va nous rendre plus forts pour la suite. Je suis très fier d’atteindre les quarts de finale.

Paul Pogba, Homme du Match Budweiser (FRA)
Je suis évidemment très heureux d’avoir été désigné homme du match. Nous avons joué de manière solidaire, en nous montrant solides dans les duels. J’aimerais pouvoir partager ce prix avec l’ensemble du groupe. Nous n’avons peur de personne pour la suite car nous représentons la France. Nous allons jouer pour gagner en donnant tout face à n’importe quel adversaire.

Stephen Keshi, sélectionneur du Nigeria

Chaque défaite est douloureuse, en particulier quand les joueurs appliquent les consignes et jouent bien comme face à la France. Nous ne méritions pas de perdre, mais c’est le football et nous devons l’accepter. Il s’agit d’aller de l’avant et de passer à autre chose maintenant. Cela n’a pas beaucoup de sens de chercher des coupables. L’équipe gagne ou perd ensemble. Je tiens à remercier le public brésilien pour son soutien lors de chacune de nos rencontres. Je n’aurais pas pu espérer mieux de leur part.