Sur le chemin de sa première qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA™ en 1978, la Tunisie affronte son voisin marocain au premier tour de la compétition préliminaire africaine. FIFA.com vous propose de revivre cette rencontre passionnante, première étape des Aigles de Carthage vers l'épreuve reine.

À l'époque, les pronostics sont largement favorables au Maroc, tout juste auréolé d'une victoire en Coupe d'Afrique des Nations de la CAF. Dirigés par le Roumain Gheorghe Mardarescu, les Lions de l'Atlas  sont montés sur le trône du continent en mars 1976 pour la première fois de leur  histoire, après avoir dominé l'Éthiopie à Addis-Abeba. De son côté, la Tunisie n'était même pas présente en Éthiopie. Les hommes d'Abdelmajid Chetali, qui n'ont encore jamais connu les honneurs d'une participation à l'épreuve suprême, sont surtout soucieux de faire bonne figure.

L'historique des duels entre les deux équipes laisse plutôt imaginer un match serré. En 22 confrontations, les deux équipes se sont séparés à dix reprises sur un score de parité pour sept victoires marocaines et cinq succès tunisiens.

Le 12 décembre 1976, Marocains et Tunisiens ont rendez-vous à Casablanca pour la première manche. Dans un froid glacial, les locaux ouvrent le score à la 35ème minute par Abdelghani Al Khal, dit le Bulldozer. La première mi-temps s'achève sans autre fait marquant. Les joueurs marocains regagnent donc les vestiaires relativement confiants.

Les visiteurs entament la deuxième période dans un tout autre état d'esprit. Bien décidés à revenir au score, ils poussent les Marocains dans leurs retranchements. Dès la 56ème minute, Tarak Dhiab, élu Joueur Africain de l'Année en 1977, remet les deux équipes à égalité. La rencontre s'achève sur un nul (1:1), au grand dam des supporters marocains.

La Tunisie aux penalties
Un mois plus tard, le 9 janvier 1977, les deux équipes se retrouvent à Tunis. Cette deuxième manche ressemble à s'y méprendre à la première. Les locaux prennent l'avantage à la 35ème minute, grâce à Khemis Al Obeidi. Les visiteurs égalisent dix minutes après le début de la seconde mi-temps, par Tarek Taher Al Rayd. Une fois de plus, les deux équipes se révèlent incapables de se départager.

Les deux formations ne parviennent pas à faire la différence pendant la prolongation non plus. Il faut donc en passer par les tirs au but, pour le plus grand plaisir des fans tunisiens venus en nombre assister à la rencontre. Écrasés par la pression, les Marocains manquent trois tentatives sur cinq. Les Aigles de Carthage s'imposent (4:2) et fêtent ce triomphe inattendu dans l'allégresse.

Par la suite, la Tunisie écartera l'Algérie et la Guinée. Au dernier tour, les Aigles de Carthage enchaîneront avec un nul et une victoire face au Nigeria, avant de dominer l'Égypte. Sur leur lancée, ils termineront en tête de leur groupe et valideront par la même occasion leur billet pour l'Argentine.