Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™

11 juin - 11 juillet

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

Oranjes et Auriverdes passent au vert

© Getty Images

LE FILM DE LA JOURNÉE - Au grand désespoir des pronostiqueurs qui avaient misé sur des surprises, le Brésil et les Pays-Bas ont tenu leur rang en battant respectivement le Chili et la Slovaquie. La Seleçao et les Oranjes se retrouveront donc face à face en quart de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010.

Il s'agira de la troisième fois sur les cinq dernières Coupes du Monde de la FIFA que les Auriverdes et les Néerlandais croisent le fer dans la phase à élimination directe. Les deux derniers duels avaient tourné à l'avantage du Brésil, vainqueur 3:2 en quart d'États-Unis 1994 et 4:2 aux tirs au but en demi-finale de France 1998.

L'équipe de Dunga a fait honneur à sa carte de visite avec un autoritaire succès 3:0 contre la Roja de Marcelo Bielsa à l'Ellis Park de Johannesburg, théâtre qui l'avait vue remporter la Coupe des Confédérations de la FIFA l'année dernière. Si elle a offert quelques éclairs de jogo bonito, la sélection brésilienne a surtout confirmé ses principaux atouts : sa solidité défensive et son réalisme offensif.

Où était le Chili dynamique et agressif de la phase de groupes ? Pas à Johannesburg en tout cas… Comme à France 1998, la formation andine se fait éjecter en huitième par le Brésil. Cette aventure se termine donc en queue de poisson pour une sélection qui rêvait de retrouver les quarts de finale pour la deuxième fois de son histoire, après les avoir disputés chez elle en 1962.

Dans le premier match de la journée, les Pays-Bas ont confirmé leur statut de candidat au titre en rendant une copie convaincante. Pour leur quatrième victoire d'affilée, ils sont venus à bout d'une Slovaquie pas commode mais qui doit plier bagages pour n'avoir pas su saisir sa chance. En 1974 déjà, les Néerlandais avaient enchaîné quatre succès consécutifs avant de s'incliner en finale contre la République Fédérale d'Allemagne.

L'équipe de Bert van Marwijk ne pratique certainement pas un jeu aussi lyrique que "l'Orange mécanique" de Johan Cruyff et consorts, mais la première titularisation d'Arjen Robben a apporté une étincelle supplémentaire à son jeu offensif. Cette valeur ajoutée s'est avérée encore plus évidente quand le joueur du Bayern Munich s'est trouvé avec Wesley Sneijder. Cette relation est du reste à l'origine de l'ouverture du score néerlandaise, qui a vu Robben faire du Robben à la conclusion : repiquage dans l'axe et frappe chirurgicale du gauche. Grâce à ce succès, les Oranjes ont composté leur billet pour leur cinquième quart de finale en neuf participations.

Les résultatsPays-Bas 2:1 Slovaquie
Brésil 3:0 Chili

Le butBrésil 2:0 Chili, Luis Fabiano (38’)

C'est Luis Fabiano qui est à l'origine et à la conclusion de cette action. De la tête, il remet sur la gauche à Robinho, lequel avance quelques mètres et remet dans l'axe à Kaká, qui ajuste une passe instantanée au *Fabuloso *entre les deux défenseurs centraux chiliens. L'avant-centre sévillan contourne Claudio Bravo par la droite et conclut dans le but grand ouvert.

Le fait du jourLa spectaculaire parade de Maarten Stekelenburg sur un coup de canon de Robert Vittek à la 67ème minute a permis d'éviter l'égalisation slovaque. Libre de tout marquage, l'ancien Lillois reçoit une passe dans la surface, pivote et déclenche une puissante frappe du gauche depuis le point de penalty, mais le portier néerlandais intervient en opposant une main ferme.

Entendu..."Nous pouvons être fiers d'avoir atteint les huitièmes de finale. La qualification est revenue à la meilleure équipe. Le penalty va nous mettre un peu de baume au cœur avant le voyage de retour" - Vladimír Weiss, sélectionneur de la Slovaquie

La stat5. C'est la cinquième fois consécutive, la dix-septième au total, que le Brésil se retrouve en quart de finale de la Coupe du Monde de la FIFA. La dernière élimination de la Seleção avant les quarts remonte à Italie 1990 : elle avait été sortie en huitième par l'Argentine. Les deux autres éliminations prématurées ont été enregistrées lors des phases de groupes d'Italie 1934 et d'Angleterre 1966.

Parole de fans"ALLEZ LES ORANJES !!! Le prochain tour sera plus dur mais je pense que les Pays-Bas vont l'emporter 2:1 en prolongation" - Van-Bommel, utilisateur de FIFA.com

Donnez votre opinion !Les Pays-Bas pourront-ils se venger de leurs deux dernières éliminations contre le Brésil ? Quel bilan faites-vous du retour du Chili en Coupe du Monde de la FIFA ?

Explorer le sujet

Articles recommandés

Coupe du Monde de la FIFA™

Netherlands - Slovakia

28 juin 2010

Coupe du Monde de la FIFA™

Brazil - Chile

28 juin 2010

Coupe du Monde de la FIFA 2010™

23 v'là les Oranjes (2:1)

28 juin 2010