Tandis que les représentants des 32 nations qualifiées pour la phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA 2010 attendent avec impatience l'issue du Tirage au sort final programmé ce vendredi 4 décembre, adidas a souhaité profiter de cette occasion exceptionnelle pour présenter le ballon officiel d'Afrique du Sud 2010.

Le chiffre 11 à l'honneur
Jabulani d'adidas marque la onzième version du ballon officiel de la Coupe du Monde de la FIFA. En isiZulu, le mot jabulani signifie "faire la fête". Les onze couleurs présentes sur Jabulani se veulent un hommage au football et au premier pays africain à accueillir l'épreuve suprême.

Ces onze couleurs représentent également les onze joueurs présents sur le terrain, les onze langues parlées en Afrique du Sud et les onze communautés sud-africaines qui se préparent à accueillir le monde lors de la Coupe du Monde de la FIFA. Le concept reprend quant à lui deux facettes essentielles de l'identité sud-africaine : diversité et harmonie. Ces deux aspects font de l'Afrique du Sud un pays coloré et attractif, donc l'hôte idéal pour une occasion de cette importance.

Découvrez le Grip'n'Groove
En outre, Jabulani peut se targuer d'intégrer quelques-unes des dernières avancées technologiques. En passant vos mains sur sa surface, vous vous ferez une meilleure idée de ce que peut être la texture grip’n’groove, ce mélange unique vous assure à tout moment un contrôle optimal, des trajectoires stables et une accroche parfaite.

Les cercles profilés Grip’n’Groove tournent autour du ballon de façon aérodynamique. Ses rainures lui donnent des caractéristiques en vol inédites. Vous l'aurez compris, vous tenez entre vos mains le ballon adidas le plus stable et le plus précis de tous les temps.

Moins de coutures, plus de précision
Contrairement à ses prédécesseurs, qui utilisaient la technologie des panneaux plats, Jabulani comprend huit panneaux 3D soudés thermiquement. Pour la première fois, ces panneaux sont parfaitement sphériques, ce qui fait de Jabulani le ballon le plus rond et le plus précis qui soit.

"Tout en respectant les critères rigoureux mis en place par la FIFA, nous avons créé un ballon à la fois petit et lourd, ce qui lui confère un maximum de précision, d'accroche et un vol d'une stabilité inégalée", se félicite Thomas Van Schaik, responsable des relations publiques mondiales d'adidas.

Nombre de grands joueurs partagent déjà l'enthousiasme de Van Schaik. Frank Lampard a été parmi les premiers à tester ce nouveau ballon : "C'est une balle très puissante, qui respecte bien les frappes". Son coéquipier Petr Cech semble lui aussi convaincu : "On peut sentir l'énergie qui se dégage du ballon".

Petite histoire du ballon
Depuis Telstar en 1970, le premier ballon officiel de la Coupe du Monde de la FIFA, adidas n'a jamais ménagé ses efforts pour faire progresser la technologie des ballons de football. Soucieuse de ne jamais se contenter de l'ordinaire, la firme aux trois bandes a fait l'innovation son mot d'ordre.

Les 32 panneaux de cuir noirs et blancs avaient fait de Telstar le ballon le plus rond de sa génération. Tango, utilisé lors d'Argentine 1978, était si novateur que les cinq ballons suivants en sont directement inspirés. Les ballons officiels des Coupes du Monde de la FIFA 2002 et 2006 ont initié leur propre révolution. Dans un monde où la technologie évolue de plus en plus vite, l'avance d'adidas dans ce domaine ne s'est jamais démentie.

Des 32 panneaux noirs et blancs de Telstar aux huit panneaux synthétiques de Jabulani, adidas n'a jamais relâché ses efforts, restant fidèle à son principe moteur : "Impossible is nothing".