En s'imposant avec la manière, le Canada et Haïti ont conforté leur statut de leader au sein de leurs groupes de qualification respectifs pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. En revanche, la situation est bien différente pour Trinité-et-Tobago, qui vient de concéder une nouvelle défaite aux Bermudes. Les Soca Warriors ont du souci à se faire, d'autant qu'ils avaient déjà chuté face au même adversaire il y a quatre ans de cela. FIFA.com revient sur les derniers événements en provenance du Nouveau Monde.

Laffiche

Bermudes 2:1 Trinité-et-Tobago

De toute évidence, le climat des Bermudes ne réussit guère aux joueurs de Trinité-et-Tobago. Lors des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010™, les Gombey Warriors avaient surpris tout le monde en s'imposant à domicile face à leurs prestigieux voisins. Vendredi, le capitaine Khano Smith et John Nusum ont, une nouvelle fois, su élever leur niveau de jeu pour bouleverser la hiérarchie régionale. Profitant de l'absence de Kenwyne Jones côté trinitéen, les Bermudiens l'ont emporté 2:1. Les Gombey Warriors signent par la même occasion leur première victoire dans ce deuxième tour et se relancent dans la course à la qualification. Les Soca Warriors abandonnent quant à eux la première place du Groupe B au Guyana et voient les Bermudes revenir à trois longueurs. La situation se complique pour les Trinitéens, car seul le vainqueur de la poule accèdera au tour suivant. Un nouveau faux pas mardi face à la Barbade aurait des conséquences catastrophiques.

Les autres matches
Le Salvador conserve la première place du Groupe A à la faveur de sa courte victoire 2:1 en République dominicaine. Les locaux ont payé au prix fort l'exclusion de l'un des leurs dès la première mi-temps, malgré le soutien sans faille du public de San Cristobal. L'autre rencontre de la journée a permis au Suriname de consolider sa deuxième place, grâce à son succès 1:0 sur les îles Caïmans. Les Suriboys restent cependant à deux points du Salvador.  

Dans le Groupe B, le Guyana a parfaitement profité du revers de Trinité-et-Tobago aux Bermudes. Les Golden Jaguars ont assuré l'essentiel en dominant la Barbade 2:0 à Bridgetown. Anthony Abrams et Chris Nurse ont trouvé le chemin des filets dans le dernier quart d'heure. Les Bajan Tridents, qui n'ont toujours pas pris le moindre point, n'ont pratiquement plus aucune chance de se qualifier.  

Demi-finaliste de la dernière Gold Cup de la CONCACAF, le Panama a pris le pouvoir dans le Groupe C, au lendemain de son large succès 5:0 sur la Dominique. Blas Perez et Luis Tejada ont condamné la formation caribéenne à une deuxième défaite en deux sorties. À l'inverse, les Canaleros de Julio Dely Valdes affichent déjà six points au compteur.  

Le Canada poursuit son parcours de santé dans le Groupe D. Cette fois, les Canucks ont aisément dominé Sainte-Lucie 7:0 sur ses terres, grâce notamment à un triplé de Simeon Jackson. Tenu en échec (1:1) à Porto Rico, Saint-Kitts-et-Nevis compte désormais quatre longueurs de retard.

Dans le Groupe E, le Guatemala a confirmé son statut de favori aux dépens de Saint-Vincent-et-les-Grenadines. Mario Rodriguez s'est offert un doublé dans les Caraïbes, avant que Dwight Pezzarossi ne porte le score à 3:0 en faveur des Chapines. Dans le même temps, la Grenade l'a emporté 4:1 devant le Belize. Si les Guatémaltèques se détachent, les trois autres formations sont désormais à égalité de points.

Enfin dans le Groupe F, Haïti n'a pas fait de détail contre les Iles Vierges Américaines (7:0). Malgré quelques progrès intéressants, les Dashing Eagles n'ont toujours pas débloqué leur compteur. Pour ne rien arranger, ils ont déjà concédé 21 buts en trois matches. Vainqueur 1:0 à Curaçao, Antigua-et-Barbuda se maintient à hauteur des Haïtiens.    

Le joueur
Simeon Jackson (CAN)
Puissant, bagarreur et rapide, l'avant-centre canadien a frappé à trois reprises contre Sainte-Lucie. Sous son impulsion, les Canucks ont prolongé leur série de victoires dans les préliminaires de Brésil 2014. Depuis quelques mois, le natif de Kingston, en Jamaïque, impressionne à chacune de ses sorties. Sur le terrain de Gros-Islet, habituellement réservé à la pratique du cricket, l'attaquant de Norwich a de nouveau fait des étincelles. Jackson n'aura eu besoin que de 20 minutes pour réaliser son triplé en première mi-temps. À sa sortie, 23 minutes avant le coup de sifflet final, les supporters de Sainte-Lucie n'ont pu retenir un soupir de soulagement.   

Entendu…
"Au-delà du score, j'ai bien aimé le sérieux dont mon équipe a fait preuve aujourd'hui. Nous étions très appliqués et, lorsque nous avions le ballon, nous avons tout fait pour ne pas le perdre. Nous tenterons de confirmer ce bon résultat mardi mais le Nicaragua est un adversaire redoutable, qui risque de nous poser beaucoup de problèmes" - Julio Dely Valdes, sélectionneur du Panama

La stat
17.
Comme le nombre de buts inscrits par Haïti en trois sorties dans le Groupe F, soit une moyenne de 5,6 buts par match. Les Grenadiers comptent trois réalisations de plus que le Canada, qui possède la deuxième meilleure attaque de la section.

Qualifications de la CONCACAF, deuxième Tour, troisième journée  
République dominicaine 1:2 Salvador
Saint-Vincent-et-les-Grenadines 0:3 Guatemala
Belize 1:4 Grenade
Barbade 0:2 Guyana
Iles Vierges Américaines 0:7 Haïti
Dominique 0:5 Panama
Sainte-Lucie 0:7 Canada
Iles Caïmans 0:1 Suriname
Bermudes 2:1 Trinité-et-Tobago
Porto Rico 1:1 Saint-Kitts-et-Nevis
Curaçao 0:1 Antigua-et-Barbuda