Vendredi 16 décembre, deux légendes de l'histoire du football brésilien étaient présentes au siège du Comité Organisateur Local (COL) de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™, à Rio de Janeiro. Ronaldo Nazário de Lima et Romário Faria ont ainsi rencontré le président du COL, Ricardo Teixeira, et répondu aux questions de la presse.

Les deux anciens joueurs occupent des fonctions essentielles dans le cadre de l'organisation de la prochaine édition du tournoi suprême. Romário est en effet Vice-président de la Commission du Tourisme et du Sport de la Chambre des Députés. Quant à Ronaldo, il a été nommé le 1er décembre membre du Conseil d'administration du COL, qui est en outre représenté par Ricardo Teixeira et une troisième personne à déterminer.

Quand on lui demande s'il peut justement être ce troisième membre du Conseil d'administration, Romário répond : "Ce serait un honneur, mais à l'heure actuelle, j'ai d'autres fonctions. Par conséquent, je ne peux malheureusement pas accepter". L'objectif de la visite du Député fédéral était de mieux connaître le travail déjà engagé en vue de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. 

Aux côtés de Ronaldo et de Ricardo Teixeira, Romário a découvert la salle de contrôle du COL, dans laquelle il est possible de suivre en temps réel l'évolution des travaux dans les 12 stades qui accueilleront des matches. "Je suis très heureux d'avoir découvert des choses que je ne savais pas. Je crois qu'il n'y a qu'ici qu'on peut réellement prendre conscience des responsabilités du COL. C'était non seulement ma volonté, mais également celle de tout le Congrès, de mieux connaître les prérogatives du COL. Aujourd'hui, je sais exactement de quoi il en retourne. C'est bien d'avoir Ronaldo à bord car il a une histoire, il inspire le respect", a poursuivi O Baixinho.

Chacun doit assumer ses responsabilités et remplir ses fonctions le plus clairement possible dans l'organisation de cette Coupe du Monde.

Ronaldo Nazário de Lima

Ouvert aux critiques
Pour Ronaldo, la rencontre a été l'occasion de montrer la transparence du travail du COL. "Nous avons à cœur de tout faire de la façon la plus transparente possible et d'être toujours à la disposition de ceux qui voudront connaître notre travail, non seulement vous-même (Romário), mais aussi tous les membres du Congrès. Je veux aussi ajouter que nous sommes ouverts à toutes les critiques. C'est important. Il doit être là pour nous dire les choses en face quand il le juge nécessaire. Chacun doit assumer ses responsabilités et remplir ses fonctions le plus clairement possible dans l'organisation de cette Coupe du Monde. Le Comité est responsable du suivi des travaux dans tous les stades, mais pas des autres infrastructures. C'est en ce sens que nous serons amenés à collaborer très étroitement avec Romário, ainsi qu'avec les autres députés si nécessaires", a déclaré Ronaldo.

Interrogé sur le programme à venir du COL, Ronaldo a déclaré que "2012 serait une année bien remplie, avec des dates importantes, comme le lancement du slogan et l'achèvement des travaux dans deux stades (Arena Pernambuco et Arena Fonte Nova, qui pourraient être confirmés comme sites de la Coupe des Confédérations de la FIFA). En début d'année, nous allons planifier tout cela et passer la vitesse supérieure. Mais pour cela, nous devons attendre que soit votée la Loi générale sur la Coupe du Monde. Nous allons monter en régime et au cours des mois à venir, les gens vont pouvoir se rendre compte de tout ce que cela implique d'organiser une Coupe du Monde. Il est très important aussi d'informer continuellement le peuple brésilien de ce que nous sommes en train de faire, afin que lui aussi connaisse la structure du Comité et puisse suivre le développement des travaux dans les stades", a conclu Ronaldo.